Côte d’Ivoire : des recettes internet mobile en hausse de 37%

0
274

(CIO Mag) – Les statistiques du marché des télécommunications en Côte d’Ivoire affichent le montant de 35 milliards 122 millions de francs CFA encaissé par les maisons de téléphonie à la suite d’opérations de vente réalisées entre avril et juin 2019 sur le service Internet mobile. Soit un taux d’évolution de 37,25% par rapport à 2018 où Orange, MTN et Moov avaient reçu 25 milliards 588 millions de francs CFA sur la même période.

Cet essor doit beaucoup à l’extension de la couverture des réseaux 2G, 3G et 4G. Mais la 2G est toujours la principale technologie mobile utilisée en Côte d’Ivoire : des services 2G sont disponibles en effet dans tout le pays, et couvrent désormais plus de deux tiers du territoire et plus de 90% de la population. Le taux d’adoption évolutif des smartphones, à des prix abordables, influe aussi sur le trafic des données mobile, en particulier chez les jeunes.

Avec 17,4 milliards FCFA, Orange reste en tête des recettes du 2ème trimestre 2019 sur le service internet mobile. Suivi de MTN, avec 9,2 milliards FCFA et Moov : 8,4 milliards FCFA.

D’ici 2025, le nombre total de connexions mobiles haut débit dépassera les 400 millions en Afrique de l’Ouest, soit quatre fois plus qu’en 2017, et le haut débit mobile représentera plus de 90 % du total des connexions, annonce la GSMA. Selon Ericsson, le trafic mondial de données mobiles devrait être multiplié par cinq entre 2018 et 2024, les réseaux 5G acheminant du trafic mobile d’ici la fin de cette période.

Anselme AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here