Assainissement: Des populations de Rebeuss et Colobane expriment leur soulagement

0
143

Les habitants de Rebeuss, de la rue de Reims notamment, et du quartier Baye Laye de Colobane affichent un air de soulagement et de joie. Et pour cause, leur cadre de vie a été «amélioré». Ce, à travers des ouvrages d’assainissement que l’État a réalisés au grand bonheur de ces populations. Des ouvrages dont l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas) a procédé à la réception, ce jeudi 21 novembre 2019, dans l’après-midi.

La cérémonie a été présidée par le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, en présence du Directeur général de l’Onas, Lansana Gagny Sakho, du Sous-préfet de Dakar-Plateau, Djiby Diallo, entre autres.

«Les eaux inondaient le marché jusque dans les maisons»

Le délégué du marché Colobane, Mouhamadou Lamine Bara, s’est réjoui de la réalisation de ce projet d’assainissement, qui, selon lui, date de plus de 20 ans maintenant. Selon lui, pendant l’hivernage, les eaux de pluie inondaient le marché jusque dans les maisons.

En ce qui concerne la gestion, Mouhamadou Lamine Bara a laissé entendre devant le ministre que ces ouvrages d’assainissement leur appartiennent désormais. Et ses camarades et lui seront debout comme un seul homme pour les entretenir et les préserver contre «toute tentative» de destruction.

Abondant dans le même sens, Mamadou Samb, délégué de quartier, a magnifié «vivement» le projet ainsi que la présence du ministre Serigne Mbaye Thiam à leurs côtés. Avant de signaler que Colobane, situé au cœur de Dakar, est resté pendant des années sans un système d’assainissement.

Des ouvrages d’assainissement réalisés dans quatre quartiers

Selon le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, ces ouvrages entrent dans le cadre d’un projet d’assainissement qui concerne quatre localités de Dakar et sa banlieue, à savoir : Rebeuss, Colobane, Thiaroye et Yoff

.Pour Rebeuss, le projet a permis de réaliser une station de pompage et un réseau d’assainissement d’eaux pluviales au niveau du point bas de ladite rue. Ces ouvrages ont permis, selon les populations impactées, d’atténuer les stagnations d’eaux pendant la dernière saison des pluies. Ce, grâce à un système de pompage.

A Colobane, précisément au quartier Baye Laye, il s’agit d’une extension du réseau d’assainissement des eaux usées. De l’avis de ses populations, ce vieux quartier situé derrière le marché «Gambie» n’a jamais bénéficié d’un réseau d’assainissement collectif. Ici, toutes les maisons avaient des fosses septiques avec un système d’assainissement autonome.

Au niveau de Thiaroye (banlieue dakaroise), grâce à ce projet d’assainissement, le cimetière et une école élémentaire de la localité n’ont pas connu de problèmes d’inondation cette année. Un réseau d’assainissement d’eaux pluviales y a été construit par l’Onas.

Pour Yoff, c’est la maison du Khalife des Layènes qui été le théâtre des inondations. Mais, aujourd’hui, avec le projet, cette situation est devenue un vieux souvenir. L’Onas y a réalisé également un réseau d’assainissement d’eaux pluviales.

Un projet de plus d’un milliard de francs Cfa

Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement renseigne que le coût global de l’ensemble de ces travaux, réalisés par l’Onas, est de 1 milliard 300 millions de francs Cfa, dont 369 665 701 francs Cfa pour ceux de Rebeuss et de Colobane. Ce projet, financé par l’État du Sénégal sur Budget consolidé d’investissement (Bci), vise à «améliorer de façon significative le cadre de vie et la santé des populations».
Tags: Assainissement Populations Rebeuss Colobane Soulagement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here