EXPULSEE DE TUNISIE – Ndèye Sokhna Sané est arrivée à Dakar

0
363

Expulsée de Tunisie pour des motifs qu’elle ignore jusqu’ici, Ndéye Sokhna Sané est arrivée hier à Dakar. Cela, après avoir subi pendant deux jours, les affres de l’immigration tunisienne qui l’aurait battue avant de la déportée sur Dakar.

Dans son édition d’hier, ‘’EnQuête’’ relatait à sa Une l’expulsion forcée de la sénégalaise Ndèye Sokhna Sané par l’immigration tunisienne. Finalement, la ressortissante sénégalaise, qui vivait à Tunis depuis 2014, est rentrée à Dakar contre sa volonté. Elle est arrivée, ce lundi 6 janvier, dans la soirée. ‘’Je suis bien arrivée au Sénégal. J’ai passé la nuit au commissariat de l’aéroport, car je dois faire une plainte‘’, dit la déportée dans un enregistrement audio.

Retenue à l’aéroport de Tunis-Carthage, alors qu’elle était de retour de vacances d’un mois au Sénégal, la jeune dame dit avoir subi toute sorte de brimade de la part des policiers tunisiens. Elle affirme avoir été tabassée devant d’autres voyageurs. Dans l’enregistrement audio qu’elle a fait parvenir à l’Association des Sénégalais en Tunisie (AST), elle soutient que même son téléphone a été confisqué et qu’il lui a fallu batailler pour le récupérer.

Déportée manu militari au Sénégal par l’immigration tunisienne, Ndèye Sokhna Sané ignore jusqu’ici les motifs réels de son expulsion. ‘’Sur les motifs du refus d’entrer dans le territoire tunisien qui lui a été opposé, bien qu’elle soit en possession de documents justifiant son séjour, il revient qu’elle a été fichée. Mais nous ne savons pas jusqu’à présent pour quelle raison’’, a déclaré Modou Diop, porte-parole de l’Association des Sénégalais vivant en Tunisie.

Selon le Secrétaire général de l’AST, cet argument cache mal l’abus de pouvoir dont a été victime la Sénégalaise qui est arrivée en Tunisie depuis 2014 et qui remplissait toutes les conditions pour vivre dans le pays sans être inquiétée.

L’Association des Sénégalais vivant en Tunisie a ainsi manifesté hier devant la représentation sénégalaise à Tunis, pour déplorer l’inertie de l’ambassadeur devant ‘’ l’injustice’’ dont a été victime Ndèye Sokhna Sané. Dans un mémorandum, elle demande au président de la République, à travers son ministre des Affaires étrangères, de faire la lumière sur cette affaire qu’elle considère comme ‘’un abus de pouvoir contre les Sénégalais vivant en Tunisie’’.

ABBA BA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here