ZIARRA LOUGA 2020 – Compte rendu de la Ceremonie officielle; Ce qu’il faut retenir du Message fort de Serigne Babacar Sy Mansour, de Thierno Bachir Tall et du Ministre Aly Ngouille Ndiaye.

0
139

La ceremonie de clôture de la 56iéme édition de la ziarra Thierno Mountaga Daha Tall (rta) a vécue ce samedi 11 janvier 2020 à Louga, en présence de hautes personnalités de la Oummah Islamique du Sénégal et de la sous région, sous la présidence de Thierno Bachir Tall, Khalif de la famille Omarienne, Serigne Babacar Sy Mansour, Khalif General des Tidianes, et du Ministre de l’intérieur Aly Ngouille Ndiaye a constaté Asfiyahi.org.

C’est sous une tente archicomble de plusieurs milliers de mètres carrés, dressée au milieu du stade municipal Watél de Louga, que Thierno Bachir et Serigne Babacar Sy Mansour, main dans la main, ont fait leur entrée vers 21H. Une image forte des deux héritiers d’Al Foutiyou et de Maodo.

Avant l’arrivée des Khalif, plusieurs intervenants se sont succédés au Micro. Il s’agit de Thierno Nourou Tall, Thierno Macky Aidara, Imam Thierno Saidou Nourou Tall, Serigne Bara Lahat représentant de Serigne Mountakha Mbacké, Khalif des Mourides, Thierno Samassa de Matam, le représentant du gouvernement Guinéen et Aly Ngouille Ndiaye Ministre de l’intérieur.

Ce dernier, a salué le ‘grand homme’ qu’a été Thierno Mountaga Daha Tall dont l’œuvre est en train d’être dignement perpétuée par le khalife Thierno Bachir Tall. Le ministre de l’Intérieur s’est réjoui du ‘grand honneur que le Khalife Thierno Bachir Tall a fait au Chef de l’Etat de lui construire une résidence, à Louga, et de déclarer que « I’Islam existe au Sénégal depuis longtemps. Le pays a connu de grands érudits qui ont apporté chacun sa contribution dans le développement de l’Islam au Sénégal’’, a-t-il rappelé, en estimant que le pays n’avait sur ce plan rien à envier aux autres. »

Prenant la parole, Thierno Bachir Tall après avoir magnifié toute sa fierté, a remercié toutes les délégations et les Fideles, avant de revenir sur les liens sacrés qui existent entre la famille de Maodo et celle de Cheikhou Oumar. C’est d’ailleurs pour cette raison, qu’il a préféré écourté son discours et invité Serigne Babacar Sy Mansour a délivré le message de la ziarra aux fidèles.

À l’entame de son propos, Serigne Babacar Sy Mansour est d’abord largement revenu sur la dimension spirituelle et mystique d’El Hadj Oumar Tall (rta) et de sa descendance notamment son tuteur, Thierno Saidou Nourou Tall (rta), avant de délivrer un message teinté de spiritualité, mais surtout fondamentalement axé sur le retour aux préceptes de l’Islam.

« Avant d’être disciple de Cheikhna Ahmed Tijâni (rta), d’El hadj Oumar (rta) ou de Maodo Malick (rta), soyons d’abord des partisans de Dieu. ». Pour mieux pratiquer la Tidjaniyya, et bénéficier de ses faveurs, il faut d’abord connaître Allah (swt).

Travailler inlassablement dans le sentier d’Allah (swt) était le maître mot de son discours de Louga. Selon lui, le musulman est celui qui se soumet à Allah le Très-haut, celui qui adhère à sa Loi donc à Ses ordres et Ses interdits, parce qu’Il est son Maître et son Créateur qui est le seul à mériter d’être adoré, celui qui croit en la grandeur d’Allah, en Sa suffisance à Lui-même et en Son unicité; il y croit au point que sa foi domine son coeur et son âme, et il fait de son amour pour son Maître l’objectif de sa vie ici-bas et dans l’au-delà et espère qu’Allah l’insère parmi Ses fidèles serviteurs pieux, comme l’a si bien dit El Hadj Malick Sy « Alâ himati fajhal ilâhi aliyatane Li anessirtu khurrane hâliçane kulla wijhatî »

Le Khalif a également invité les sénégalais à faire une introspection. Que chaque sénégalais apprenne à connaître ses erreurs avant de pointer du doigt celles des autres; dire la vérité en toute circonstance, bannir le mensonge, souhaiter le bien pour son prochain, prier pour son prochain et se faire mutuellement confiance.

Il a terminé par formuler des prières à l’endroit de Thierno Bachir Tall ainsi que des prières pour un sénégal de Paix et de prospérité.

Asfiyahi.Org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here