Accusé par la France de lenteur dans le procès de Lamine et Massata Diack : le Sénégal dément

0
120

iGFM – (Dakar) – Selon le ministre de la justice « L’entraide judiciaire avait été exécutée, nous avons transmis tout le dossier par le canal de l’ambassade de France. Il y a eu un retard, quelque part, mais ça n’a pas été à notre niveau. J’ai personnellement signé le courrier de transmission du dossier et cela depuis au moins 3 mois », a rassuré Me Malick Sall.

Le procès de l’ancien patron de la fédération internationale d’athlétisme (IAAF) Lamine Diack, de son fils Papa Massata et de quatre autres acteurs a été renvoyé ce lundi. Leur procès pour corruption sur fond de dopage en Russie, doit reprendre à partir du 3 juin prochain.

IGFM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here