MACKY SALL – ‘’Le Sénégal est prêt à accueillir les investisseurs chinois’’

0
321

Les Chinois s’installent à Sindia, avec l’implantation de la première usine de fabrication de carreaux céramiques du Sénégal. Elle a été inaugurée, hier, par le chef de l’Etat qui ouvre les bras aux compatriotes de Xi Jinping et leur demande de rendre la coopération fructueuse entre la Chine et le Sénégal.

Procédant à l’inauguration de la première usine de fabrication de carreaux céramiques du Sénégal installée dans la commune de Sindia, sur une superficie de 30 ha, le président Macky Sall s’est réjoui ‘’de la convergence de vue qu’[il] a avec [son] homologue de la République populaire de Chine, Xi Jinping, dans sa vision d’une coopération fructueuse entre la Chine et l’Afrique, à travers le Focad qu’[il] copréside avec lui, notamment sur l’industrialisation de l’Afrique’’.

Dans ce sens, il a fait savoir que cette usine vient ‘’de donner un contenu réel à cette vision. Le Sénégal est prêt à accueillir les investisseurs chinois dans le domaine industriel, dans le domaine de la logistique, tout comme nous le faisons pour les autres pays’’. Il ajoute : ‘’Et je viens d’inviter les promoteurs à investir aussi dans les autres aspects du bâtiment, notamment ce qui a trait aux sanitaires et tout ce qui, en définitive, contribuera à abaisser les coûts du logement au Sénégal.’’

L’usine est installée, grâce à un investissement de 41 milliards de francs CFA destinés à augmenter l’offre en matière de carreaux céramiques. ‘’Déjà, en 2018 et jusqu’à votre installation, les importations de carreaux utilisés dans la construction étaient évaluées à 78 850 t par an, représentant une valeur de près de 30 milliards de francs CFA. Aujourd’hui, avec une capacité installée de 55 000 m2 de carreaux par jour, l’usine Twyford Ceramics va couvrir quasiment tous les besoins du marché local. Et mieux, vous pourrez satisfaire la demande, en partie, de la sous-région’’, a déclaré Macky Sall.

Il a également souligné ‘’que près de 95 % des intrants de cette usine sont produits localement, notamment le granite dans la région de Kédougou, mais également le sable de kaolin et l’argile ici, dans la région de Thiès’’. En plus de cette préférence nationale en matières premières, le président Sall a magnifié ‘’la création de plus de 1 000 emplois directs et de près de 2 000 emplois indirects qui, désormais, vont participer à la création d’emplois dans le département de Mbour et plus particulièrement dans la commune de Sindia. Car il faut le rappeler, le PSE, c’est avant tout le développement axé autour de l’homme ; un développement solidaire et inclusif, c’est-à-dire le Sénégal de tous et le Sénégal pour tous’’.

Émergence d’une filière BTP Low Cost

Sur cette même lancée, il a exprimé sa satisfaction, avec l’installation de cette industrie, dans un contexte ou la construction est au cœur de sa politique sociale. ‘’Ma satisfaction est d’autant plus importante que cette usine de fabrication de carreaux de sol et de carreaux de mur, d’un investissement de près de 80 millions de dollars, participe à la mise en place d’un écosystème de la construction et à l’émergence d’une filière BTP Low Cost, au moment où je lance le programme des 100 000 logements au Sénégal’’, a-t-il indiqué.

Le chef de l’Etat de souligner la remontée des filières à plus forte valeur ajoutée et à contenus technologiques, en adéquation avec la politique industrielle. ‘’C’est la raison pour laquelle je voudrais exprimer toute ma satisfaction et mes encouragements à l’entreprise Twyford Ceramics pour le choix porté sur le Sénégal, afin d’y implanter cette gigantesque unité industrielle, la plus importante en Afrique subsaharienne en termes d’investissement et de capacité de production, après les réalisations faites au Ghana, en Tanzanie et au Kenya’’, s’est-il réjoui.

Dans la foulée, il a magnifié la part de la commune de Sindia à l’installation de l’usine. Au maire Thierno Diagne, Macky Sall a lancé : ‘’Vous venez ainsi de donner l’exemple à toutes les communes de faciliter l’implantation des unités industrielles, des unités agropastorales. Puisque que c’est par la création d’emplois, par l’implantation de ces unités que les populations pourront trouver du travail et que vous pourrez enrichir vos communes.”

Enfin, le président de la République a invité le gouvernement ‘’à porter une attention sur la protection de l’entreprise créatrice d’emplois, afin que la concurrence malsaine ne perturbe pas le développement de cette usine’’.

IDRISSA AMINATA NIANG

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here