Fds/Noo Lank

0
234

Quinze membres du collectif Noo Lank ont été arrêtés, ce samedi, au cours d’une visite de proximité qui s’inscrit dans un programme de sensibilisation de l’opinion sur la question de l’électricité. Ces jeunes sont toujours en détention au commissariat central de Dakar.

Dans un communiqué qui nous est parvenu hier, Forces démocratiques du Sénégal (FDS) a dénoncé ‘‘l’arrestation injuste et arbitraire de ces citoyens sénégalais.

Leur libération sans délai et celle de nos camarades Guy Marius Sagna, Ousmane Sarr et Fallou Galass Seck, toujours en otage au Camp pénal, constituent une demande populaire et un impératif démocratique’’, a exigé FDS.

D’après le communiqué, la réponse policière des autorités est une impasse aux nombreuses problématiques du front social de plus en plus exigeant. ‘‘Incapable de fournir le moindre argument technique ou économique capable de convaincre du bien-fondé de la hausse du prix de l’électricité, le régime de Macky Sall se réfugie dans des méthodes propres aux régimes de dictature, pour tenter d’étouffer la contestation populaire grandissante et saper la dynamique de mobilisation citoyenne enclenchée par Noo Lank’’, proteste le communiqué. Une répression qui ne semble pas entamer leur détermination, puisque FDS ‘‘lance un appel à tous les membres de Noo Lank à rester soudés et mobilisés pour poursuivre la lutte’’.

ENQUETEPLUS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here