Le partenariat entre Dakar et Londres « en pleine croissance » (Big)

0
145

iGFM – (Dakar) – Le partenariat entre Dakar et Londres est ’’en pleine croissance’’, souligne le Bureau d’information gouvernementale (BIG, officiel) à la veille de l’ouverture du Sommet Royaume-Uni –Afrique sur l’investissement.

Le partenariat entre le Sénégal et le Royaume-Uni qui est ‘’en pleine croissance’’ porte sur des domaines tels que la promotion de l’emploi et de la croissance, la promotion de la paix, de la sécurité et de la bonne gouvernance, indique le BIG dans un document transmis à l’APS, dimanche.
Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall prendra part au Sommet Royaume-Uni-Afrique sur l’investissement lundi à Londres sur invitation du Premier ministre britannique Boris Johnson.

Le Sommet vise ’’le renforcement du partenariat entre le Royaume-Uni et les pays africains pour construire un avenir sûr et prospère’’, indique le BIG, soulignant que ‘’de nouveaux investissements substantiels seront mobilisés pour créer des emplois et stimuler une prospérité mutuelle’’.
Dans le document transmis à l’APS, il relève qu’’’aujourd’hui, l’investissement commercial du Royaume-Uni en Afrique s’élève à un peu plus de 30 milliards de livres sterling ; soit le deuxième plus grand investissement en Afrique’’.

Pour les trois prochaines années, le Royaume-Uni s’est engagé à investir environ 8 milliards de livres sterling pour ‘’stimuler stratégiquement l’afflux du secteur privé et renforcer la confiance avec l’Afrique’’.

La même source indique aussi que le Royaume Uni est le troisième plus grand donateur humanitaire au Sahel, avec une contribution de plus de 100 millions d’euros par an.

Concernant le Sénégal, le BIG assure que son partenariat avec le Royaume-Uni porte sur les domaines tels que la promotion de l’emploi et de la croissance, notamment à travers le commerce et les investissements ; la promotion de la paix, de la sécurité et de la bonne gouvernance.
Il rappelle que le Royaume-Uni et le Sénégal ont signé une convention de non double imposition en 2015 afin de ‘’promouvoir les investissements’’.
Le Sénégal bénéficie ainsi ‘’d’un accès exempt de droits de douane et de quotas aux marchés britanniques’’.

Selon le BIG, les sociétés britanniques BP et Cairn Energy ’’sont à la tête des deux développements majeurs au sein de la prometteuse industrie pétrolière et gazière offshore du Sénégal (…)’’.

Il signale aussi que la société britannique Lekela va investir 300 millions de dollars dans le projet de parc éolien Taïba Ndiaye, le plus grand projet d’énergie éolienne d’Afrique de l’Ouest avec 158 MW.

De son côté, la société britannique Toro Gold a investi 170 millions de dollars dans la mine d’or Mako à Kédougou.

Parmi ces investisseurs, le BIG cite la Société de Cultures Légumières et West Africa Farms dans le secteur horticole sénégalais.

Dans le cadre l’aide au développement, plus de 40 millions de livres sont investis par an au Sénégal, rapporte encore le BIG qui soulignent que ‘’les institutions britanniques de financement du développement, CDC Group et PIDG, jouent un rôle déterminant dans les grands projets au Sénégal’’.
Il note aussi que dans le domaine de la sécurité, le Sénégal et Royaume-Uni ‘’travaillent ensemble pour lutter contre les menaces communes, notamment le terrorisme, les crimes organisés et la migration irrégulière’’.

A cet effet, le Royaume-Uni a créé un poste d’Attaché de Défense à Dakar en janvier 2016 pour ‘’renforcer les liens militaires’’ avec le Sénégal.
Dans ce domaine toujours, le Royaume-Uni et le Sénégal ‘’collaborent pour soutenir les missions de maintien de la paix’’ de l’ONU des Nations Unies. Le Royaume-Uni a créé un centre de formation en anglais pour le maintien de la paix à Dakar.

Auteur : Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here