Guy Marius Sagna écrit aux sénégalais

0
515

iGFM – (Dakar) – Du fond de sa cellule, l’activiste dénonce son isolement, felicite Nio lank, s’insurge contre le 3eme mandat et fait des confidences sur le juge Samba Sall. « J’ai de la pitié pour le juge Samba Sall. Le même jour où il me dit qu’il a une nièce parmi les travailleurs de PCCI privés de 14 mois de salaire et pour lesquels j’ai participé à trois marches interdites dont une qui m’a valu 10 heures de cellule, le même jour il me donne pour la deuxième fois un mandat de dépôt. Un penseur disait « Il y a deux choses infinies : la bêtise et l’univers. » Quelle bêtise que de penser me briser en me mettant en prison ! »

IGFM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here