Fonction publique locale : Oumar Gueye souligne souligne l’urgence de boucler les procédures de nomination

0
404

iGFM – (Dakar) – Le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires, Oumar Guèye, a souligné lundi à Fatick (centre) la nécessité de parachever, d’ici à fin mars, les procédures de nomination dans la fonction publique locale d’agents des collectivités territoriaux déjà proposés par la Commissions ad hoc de la tutelle.

’’D’ici à fin mars il faudrait que tous les arrêtés ou actes de nomination des agents des collectivités territoriales proposés par une commission ad hoc à intégrer la fonction publique locale soient prêts’’, a-t-il dit lors d’un comité régional de développement (CRD) consacré au sujet.

‘’Il faudrait que l’on boucle cette partie du processus concernant les arrêtés ou actes de nomination des travailleurs des collectivités territoriales en vue de leur titularisation dans la fonction publique locale’’, a-t-il ajouté.

Le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires en a appelé à la diligence des maires, des présidents de conseils départementaux chargés de prendre les décisions actant les nominations.

’’Le tableau de la région de Fatick sur ces actes de nomination, n’est pas très reluisant en terme d’intégration, a déploré Oumar Guèye devant plusieurs maires et représentants de conseils départementaux de cette région du centre du pays.

‘’C’est la raison pour laquelle, j’avais estimé nécessaire de tenir cette rencontre pour que ceux qui n’ont pas encore intégré leurs agents puissent le faire en prenant les actes d’intégration’’, a-t-il expliqué.

Oumar Guèye a dans ce cadre souligné que ses services allaient laisser à la gouvernance de Fatick des modèles d’arrêtés d’intégration, lesquels seront ensuite envoyés aux collectivités territoriales de la région.

‘’Nous allons aussi remettre aux élus locaux le tableau de référence et un manuel contenant tous les textes sur la fonction publique locale pour permettre aux collectivités territoriales d’ici à fin mars de faire le travail attendu’’, a-t-il assuré.

De son côté, la responsable des ressources humaines de la Direction des Collectivités territoriales, Coumba Guèye Gningue, a fait savoir que sans ces actes d’intégration la Commission ad hoc d’intégration du ministère ne pourra pas continuer le processus de titularisation des agents dans la fonction publique locale.

Auteur : Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here