KARATE – CHAMPIONNATS D’AFRIQUE TANGER 2020 – Les Lionnes médaillées d’or

0
310

Le Sénégal, champion d’Afrique féminin de kumite (combats) en titre, a conservé son titre, avant-hier à Tanger (Maroc). Mais cette médaille d’or n’a pas suffi aux Sénégalais de figurer sur le podium du classement général. La délégation sénégalaise est classée 4ee à cause des autres finales perdues.

L’équipe féminine du Sénégal de karaté a été sacrée championne d’Afrique de 2020, avant-hier, à Tanger, en kumite. Les Lionnes du karaté, détentrices de la médaille d’or, ont démontré leur suprématie sur le continent africain et conservé leur bien. Elles ont dominé en finale les karatékas du pays organisateur, le Maroc. La formation sénégalaise était composée de Maguette Seck, Maguette Mbaye, Maman Aminata Ndione et Mariama Sow.

Le titre de champion d’Afrique en kumité (combats) n’est pas la seule performance réalisée par le Sénégal dans les championnats africains de karaté. En effet, trois des quatre budokas championnes – Maguette Mbaye, Maguette Seck et Maman Amina Ndione – sont aussi médaillées de bronze au plan individuel. Talla Konaté a aussi engrangé une médaille de bronze.

Mais la déception a été notée chez les hommes. Oumar Diop en kata (démonstration) est rentré bredouille après sa défaite en finale de la médaille de bronze. Abdou Lahat Cissé et Abdourahmane Moundor Sène ont été également battus en finale de bronze en kumite. Ces contre-performances ont eu des incidences sur le classement des Sénégalais dans le tableau final. Le Sénégal, malgré son titre de champion d’Afrique féminin en kumite, a terminé à la 4e place, sur les 29 pays participants. La délégation sénégalaise a remporté au total 11 médailles dont 1 en or et 10 en bronze. Le Sénégal est devancé par le Maroc, l’Égypte et l’Algérie. La Tunisie occupe le 5e rang.

Le titre de champion d’Afrique et les médailles de bronze ont fait réagir le directeur technique adjoint de la Fédération sénégalaise de karaté et disciplines associées, Sensei Fodé Ndao. Selon lui, ces performances doivent être une source de motivation chez les budokas, en perspective des prochaines échéances. ‘’Il faut continuer le travail. Tout le monde est content avec l’euphorie, mais le travail n’est pas encore fini. Il faudra encore marquer des points sur le ranking mondial. Et c’est ça notre objectif’’, rappelle le chef de la délégation sénégalaise. Le dirigeant a aussi souligné que l’instance dirigeante du karaté sénégalais veut ramener le Sénégal à la tête du continent, même si la réalisation de cette ambition semble a priori difficile.

‘’Le pays peut compter sur nous, face aux Maghrébins qui ont, certes, beaucoup plus de licenciés que nous. Mais c’était important pour le Sénégal de confirmer ce qu’il a déjà fait’’, se réjouit M. Ndao.

L’équipe nationale de karaté du Sénégal rentre à Dakar ce lundi.

OUMAR BAYO BA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here