Section Saes/Cesti

0
412

La section Saes/Cesti a suspendu son mot d’ordre de débrayage. Réunis en Assemblée générale hier au Cesti, les syndicalistes ont décidé de suspendre son mouvement entamé depuis le 20 janvier 2020. Cette décision fait suite à la rencontre qui s’est tenue le samedi 8 février 2020 entre le Bureau national du Saes et la section Saes/Cesti, en présence des anciens secrétaires généraux du syndicat, en l’occurrence Babacar Diop dit ‘’Buuba’’, Ndiassé Diop et Seydi Ababacar Ndiaye.

Au cours de cette rencontre, le Bureau national du Saes a pris la ferme résolution de s’engager dans la gestion du dossier relatif à l’affaire des 52 attestations délivrées de façon illégale par Cousson Traoré à des journalistes béninois, en violation flagrante du décret 2010-706 du 10 juin 2010 portant fonctionnement et organisation du Cesti.

Une décision qui réjouit la section Saes/Cesti. Elle espère qu’une solution rapide sera trouvée à cette affaire, dans le respect des textes de cette école de formation de journalistes. Elle invite, par ailleurs, ses membres à reprendre, à partir d’aujourd’hui à 8 h, les activités pédagogiques. Mais elle les exhorte à rester vigilants et mobilisés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here