TRAFIC INTERNATIONAL – Près de 100 millions F CFA en faux médicaments saisis

0
497

Encore une belle prouesse des douanes sénégalaises ! Après la série de saisies record de drogue, elles ont mis la main sur une importante quantité de faux médicaments.

Alors qu’on a à peine fini d’épiloguer sur le sommet du Togo qui propose une législation sous-régionale sur la vente et le trafic de faux médicaments, que les douanes sénégalaises mettent la main sur une valeur de 100 millions de cette drogue qui tue. Dans un communiqué reçu hier, il est, en effet, annoncé la saisie, par l’unité douanière dénommée Groupement polyvalent de recherches et de la répression de la fraude (GPRRF) basé à Thiès, de faux médicaments d’une valeur de près de 100 millions de F CFA. L’opération s’est passée dans la soirée du lundi 10 février, aux environs de 20 h.

Le GPRRF a saisi, informe la note, ‘’deux véhicules remplis de faux médicaments. L’opération a eu lieu dans le triangle Louga – Dahra – Touba. Lesdits véhicules, l’un de marque Peugeot 504 Pick-Up et l’autre de type Mitsubishi en provenance de la Mauritanie, avaient à bord d’importantes quantités de faux médicaments et roulaient à vive allure au moment de leur interception. L’embuscade tendue par les éléments de la brigade polyvalente n°2 du GPRRF, le dispositif de herses et la détermination de l’escouade ont eu raison des deux véhicules’’, lit-on dans la note.

Ainsi, les douaniers ont découvert à bord ‘’des dizaines de milliers de boites de médicaments de plusieurs natures’’. Une liste et une estimation de ces derniers ont été faites en présence de deux représentants de l’Ordre national des pharmaciens du Sénégal. A cet effet, il est ressorti que la valeur totale des faux médicaments sur le marché intérieur est de 97 759 382 F CFA et la valeur des voitures utilisées est estimée à 7 millions 500 mille F CFA.

Par ailleurs, le trafic de faux médicaments est un mal profond. Depuis plusieurs années, des pharmaciens alertent, dénoncent et ne cessent d’interpeller l’Etat. Après le sommet du Togo où les différents pays participants ont décidé de régir des textes législatifs communs, tout porte à croire que le Sénégal est déjà sur le pied de guerre et respectera les engagements pris. Les douanes rassurent dans ce sens. ‘’Avec cette action, les douanes sénégalaises marquent leur engagement à accompagner les pouvoirs publics dans leur volonté affirmée de combattre farouchement le crime organisé sous toutes ses formes, le trafic de faux médicaments en particulier’’, indique-t-on.

Aussi, ‘’l’Administration des douanes réaffirme sa détermination à mener avec professionnalisme et abnégation les missions qui lui sont assignées et à ne reculer devant aucune menace, intimidation ou chantage. Elle en appelle à la collaboration des populations de toutes les régions et de toutes les contrées du pays’’.

Elles peuvent compter sur la diligence, l’habileté des éléments du Groupement polyvalent de recherches et de répression de la fraude (GPRRF) qui ‘’est une unité douanière qui a une compétence nationale. Il vient en appoint et en complémentarité avec les autres unités de surveillance disséminées à travers tout le territoire’’.

B. BOB
Section:
social

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here