PACO DIATTA LANCE ‘’FEMME GLOIRE’’ – ‘’Ensemble, on est puissant’’

0
188

Le nouveau single de l’’auteur-compositeur Paco Diatta, installé à Bruxelles (Belgique) va sortir le 8 mars prochain. Au-delà de la célébration de la femme, le natif de Ziguinchor entend rendre gloire à celle-ci pour sa ‘’puissance’’, sa ‘’fierté’’ et sa ‘’victoire’’. ‘’EnQuête’’ l’a rencontré chez lui, au quartier Djibock, à la périphérie de Ziguinchor.

Vous allez, le 8 mars prochain, sortir votre nouveau single intitulé ‘’Femme Gloire’’. Pourquoi ce titre ?

J’ai choisi ce titre en collaboration avec Me Saly Dabo (Ziguinchor) et Marina Vilarrasa (France). De cette collaboration est née ‘’Femme Gloire’’ pour dénoncer, d’une part, tous les problèmes auxquels sont confrontées les femmes du monde entier et qui ont pour noms maltraitance, viol, violences conjugales, coups et blessures, entre autres. Cette situation devient une problématique qu’il urge de prendre en charge par les gouvernants et les populations. Et pourtant, cette femme-là, c’est elle qui contribue de manière plus que significative aux victoires dans le monde. Nos victoires, nous les hommes, se construisent grâce à leur puissance. Derrière toujours un grand homme, il y a une grande dame. La réussite des hommes dépend de la puissance de la femme. La femme est donc gloire, fierté, pouvoir et victoire. C’est ce que j’explique dans ce single qui sortira le 8 mars prochain, Journée mondiale de la femme.

Le choix de cette date n’est donc pas fortuit. En plus, elles sont nos mamans, nos épouses, nos sœurs ; elles sont toutes belles. Je veux simplement leur rendre un vibrant hommage.

Les chœurs y sont assurés par des femmes et seulement des femmes…

Les chœurs ont été assurés par toutes les leads vocales de la région de Ziguinchor : Mama Guéréti Badji, Fa Coly, Gina d’Affigniam, Maria Siga, Coumbis Sora, Sister Tamayo, Bia Guèye, Evish Sadio, Sister Gna, Lala Mané, Yaye Touty Gassama, Sona Mané, Ndèye Diallo, Hortense Diédhiou, Maïté, Tékila Coly, Sister Nancy, Eve Crazy, Sister Rima, Eve Tiger, Wandifa, Princesse, Combé Sow qui est en Belgique et Sister Niang. C’est cela qui donne une autre dimension à la chanson.

Vous êtes le précurseur de l’afrotronix. Mais dans ce single, vous avez changé de genre musical. Pourquoi ?

Je suis toujours dans le monde de l’afrotronix. Mais là, vous avez raison, j’ai un peu varié. Cela s’explique. Là, il s’agit de l’afro-acoustique, mais en tronix. Je prépare le Defi Win 2020 qui aura lieu du 21 au 24 mai à Gruissan, au sud de la France. C’est le plus grand rassemblement de windsurf (course à la voile) au monde. Près de 1 500 stars et anonymes s’y retrouvent chaque année. Des concerts endiablés et animations s’ajoutent à la compétition, pour le plus grand bonheur de tous. Je suis le premier Africain à m’y produire. Cette année encore, je vais représenter l’Afrique et les femmes du monde entier à travers mon single ‘’Femme Gloire’’.

Pour répondre précisément à votre question, j’ai choisi ce genre musical pour que le message passe mieux. Moins d’instruments, moins d’électro, mais beaucoup d’acoustique et de douceur, parce qu’il est question de la femme, encore une fois.

Vous disposez d’un studio d’enregistrement à Ziguinchor. Est-ce c’est ici que le single a été enregistré ?

Je profite de votre question pour dire que j’ai été l’un des premiers fils de la Casamance à mettre à la disposition des jeunes artistes de la région une sonorisation de 24 MW sons et lumières pour la promotion de la musique, de la culture en général, en Casamance. Pour cet enregistrement, j’ai voulu ratisser large. Au lieu de le faire avec mon studio Annala Production, j’ai fait participer d’autres studios comme le Wodé Studio, le Label KDR. Une autre partie de l’enregistrement a été faite à Dakar, mais également avec la toile en France, en Belgique et en Allemagne. Je veux donner une dimension internationale à ce single.

Avez-vous prévu un clip, dans le cadre de la promotion de ce morceau ?

Bien évidemment. Un clip dans lequel je ferai participer toutes les leads vocales de la Casamance que j’ai évoquées un peu plus haut. Cela ne sera pas facile. Mais rien n’est impossible. D’autres musiciennes d’Europe et d’ailleurs vont aussi participer à la réalisation de cette vidéo. Je veux que toutes les femmes des quatre coins du monde s’y retrouvent. Il s’agit d’un projet ambitieux. Une compilation sera aussi produite avec toutes ces voix, à l’image de ‘’We are the world’’. Je veux faire de ‘’Femme Gloire’’ un chef-d’œuvre. C’est pourquoi j’ai ratissé large. En plus, je suis un rassembleur. Ensemble, on est puissant

HEUU SANGA (ZIGUINCHOR)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here