MOUVEMENTS AU MINISTÈRE DE LA CULTURE – Les derniers changements dans les CCR

0
769

Beaucoup de directeurs de centres culturels régionaux sont mutés. Des jeunes font leur entrée comme Georges Denis Diatta ou encore Abiboulaye Niang.

Il y a longtemps qu’il n’y a pas eu de nombreux changements de poste et en même temps au ministère de la Culture. Après le départ du secrétaire général Birane Niang qui était à ce poste depuis le 12 juin 2013, d’autres sont aujourd’hui enregistrés. Dans un arrêté ministériel portant nomination de directeurs de centres culturels, dont ‘’EnQuête’’ détient une copie, figurent les nouveaux mouvements.

Ainsi, le conseiller aux affaires culturelles, diplômé du Centre régional d’action culturelle de Lomé (Crac), Balla Ndiaye, jusque-là Directeur du Centre culturel régional Blaise Diagne de Dakar quitte son poste. Il devra poser ses baluchons au Centre culturel régional de Louga dont il préside désormais aux destinées. Ironie du sort, il cède sa place à un animateur culturel. Il sera ainsi remplacé par Aliou Kéba Badiane devenu désormais ex-directeur du Centre culturel régional de Sédhiou. L’animateur culturel Youssouf Diatta quitte le Centre culturel régional de Kédougou pour celui de Sédhiou où Kéba Badiane lui a cédé la place. Kédougou accueillera l’animateur culturel Abiboulaye Niang qui s’éloigne des salles de classe de l’École nationale des arts. De même, le jeune et dégourdi Georges Claude Denis Diatta est obligé de déménager du monument de la Renaissance pour le Sénégal oriental. Il va conduire le Centre culturel régional de Tambacounda jusque-là piloté par Abdourahmane Diallo qui se trouve parachuté au nord du pays, à Matam précisément.

Un autre départ de Dakar est celui de la directrice de la Maison de la culture Douta Seck, Fanta Kâne. Elle se retrouve à Fatick où elle remplace Ngakane Gning. Ndèye Ngoor Niang du Centre culturel de Kaolack, cède sa place à Aby Faye et migre à Kaffrine où elle remplace Yacine Ngom qui va à Diourbel. Sira Ourndou Bâ, qui y était, est mutée à Saint-Louis, car Ndèye Marianne Diop, qui y était, est envoyée à Ziguinchor. En effet, Ibrahima Ngom, qui présidait aux destinées du Centre culturel régional de Ziguinchor, est le nouveau patron de celui de Kolda. Thiès est la seule région épargnée. Pourquoi ? On ne saurait le dire.

Quoi qu’il en soit, en voilà un large mouvement ! C’est le moins que l’on puisse dire. Encore que les changements sont loin d’être finis. Il est revenu de sources sûres qu’une proposition de décret est dans le circuit. Il faut donc prochainement s’attendre à un autre ‘’remaniement’’. D’après nos sources, ça bougera à Sorano, au Grand Théâtre, à la place du Souvenir africain et à la Direction de la cinématographie.

BIGUE BOB

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here