Les 24 pays les plus riches et les plus pauvres d’Afrique – Édition 2020

1
15088

ANGOLA

Avec un PIB total de 124,209 milliards de dollars et un PIB par habitant de 4 407 dollars, l’Angola occupe la cinquième place des pays les plus riches d’Afrique. L’Angola dépend largement de ses réserves naturelles de pétrole et de gaz, ainsi que de l’hydroélectricité, des diamants et de l’agriculture.

L’Angola compte une population de 30,7 millions d’habitants, dont la plupart sont encore fortement influencés par la culture européenne en raison de 400 du colonialisme portugais dans le pays. La langue officielle de l’Angola est toujours le portugais.

Le président João Manuel Gonçalves Lourenço s’est beaucoup investi dans la diversification de l’économie pour se concentrer moins sur la dépendance au pétrole, et ces efforts portent lentement leurs fruits. L’Angola poursuit sa tendance à la hausse dans plusieurs secteurs où il était très peu présent auparavant.

SUD-SOUDAN

Le Sud-Soudan est l’un des pays les plus pauvres d’Afrique et son économie est faible et sous-développée. Le Sud-Soudan compte 12,9 millions d’habitants, dont seulement 24 % sont alphabètes.

Son PIB s’élève à 3,61 milliards de dollars et son PIB par habitant est de 275 $. Les conditions au Sud-Soudan sont connues pour être les plus problématiques, dans la plupart des villages et des zones peuplées, il n’y a pas d’électricité et l’accès à l’eau potable n’est pas possible.

Au cours de l’année dernière, le pays a continué d’essayer de surmonter une infrastructure médiocre pour devenir un pays de premier plan en Afrique sur le plan financier. La construction du port en eau profonde de Kribi est la première jamais réalisée en Afrique centrale, et elle devrait permettre d’accroître considérablement la production d’hydroélectricité.

Rang du PIB nominal en 2020 :#17
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#42

LE NIGER

Le Niger est l’un des pays les plus pauvres d’Afrique, avec une population de 22,3 millions d’habitants, un PIB de 7,89 milliards de dollars et un PIB par habitant de 444 dollars, qui est en fait l’un des plus bas au monde. L’économie nigérienne repose sur l’agriculture (principalement l’agriculture de subsistance), qui fournit des emplois à la plupart de ses habitants, et sur ses grands gisements d’uranium, qui est en fait l’un des plus grands gisements d’uranium au monde.

Malgré ces efforts, l’économie nigérienne a du mal à se maintenir, car elle est affectée par les cycles de sécheresse, la croissance rapide de la population et la baisse du prix de l’uranium au fil des ans.
Tant que le dynamisme entrepreneurial ne s’améliorera pas, le pays enclavé aura du mal à voir de réelles améliorations. Les exportations de minerais offrent quelques possibilités de croissance, mais le pays n’a pas encore trouvé comment en tirer pleinement profit.

Rang du PIB nominal en 2020 :#35
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#48

AFRIQUE DU SUD

L’Afrique du Sud a une histoire sociale complexe et impressionnante, avec une société multiethnique, un large éventail de cultures et de langues (11 langues officielles, pour être exact). Le pays le plus au sud compte 57,3 millions d’habitants. C’est aussi le 2e pays le plus riche d’Afrique, avec un PIB de 349,29 milliards de dollars et un PIB par habitant hypnotisant de 6 179 dollars, qui n’est battu que par les 5 autres pays africains.

Cependant, ces cinq pays – Botswana, Gabon, Maurice, Maurice, Guinée équatoriale et Seychelles – ont tous une population inférieure à 2,5 millions de personnes. L’économie africaine repose en grande partie sur l’exploitation minière, l’agriculture, la construction automobile, les télécommunications et le tourisme. Malgré tous ces chiffres impressionnants, l’Afrique du Sud affiche toujours un taux élevé de pauvreté et de chômage. L’Afrique du Sud figure également parmi les dix premiers pays du monde pour l’inégalité des revenus.
L’Afrique du Sud continue d’être près de la tête de la classe en Afrique, même si elle a eu quelques problèmes. La stabilité macroéconomique est revenue dans le pays, ce qui était un problème permanent jusqu’à il y a quelques années.

Rang du PIB nominal en 2020 :#2
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#7

LYBIE

La Libye est l’un des plus petits pays d’Afrique, avec une population de seulement 6,47 millions d’habitants. Son PIB s’élève à 31,33 milliards de dollars, ce qui peut paraître peu, mais il place la Libye au 7e rang des pays les plus riches d’Afrique en termes de PIB par habitant – avec 4853,67 dollars.
Comme beaucoup de pays africains, la plus grande partie de la croissance économique de la Libye provient du pétrole, qui représente plus de la moitié de son PIB, et environ 97% de ses exportations. En raison de ces chiffres, la Libye a été décrite comme “l’économie moyenne supérieure de l’Afrique” par la Banque mondiale.
Il est difficile d’envisager l’avenir de la Libye en ce moment avec tant de pièces en mouvement dans le pays. De l’instabilité politique aux menaces majeures pour la sécurité, le pays doit faire face à des défis précis en 2020 et 2021.

Rang du PIB nominal en 2020 :#13
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#6

OUGANDA

L’Ouganda est l’un des pays les plus pauvres du monde. Le PIB total du pays s’élève à 25,53 milliards de dollars et le PIB par habitant à 615,31 dollars avec une population de 44,27 millions de personnes. Cela place l’Ouganda parmi les plus grands pays d’Afrique en termes de population, mais aussi parmi les plus pauvres. Toutefois, le pays a été témoin d’un changement récent dans l’économie, aux mesures prises par le gouvernement pour protéger les ressources naturelles du pays.

En 1992, 56 % de la population du pays vivait sous le seuil de pauvreté de 1,25 $ par jour. Ces dernières années, ce chiffre a été ramené à environ 25 %. Les responsables gouvernementaux continuent d’espérer qu’au cours des prochaines années, ils atteindront leur objectif de réduire le nombre de pauvres dans la population à 10%.

Il y a eu une grande poussée dans les années 1980 pour libéraliser l’économie ougandaise, mais elle s’est atténuée au fil des ans. Ils continuent à chercher des réponses qui permettront à un grand nombre de personnes de sortir de la pauvreté. Comme en 2019, l’économie ougandaise a connu une forte croissance, estimée à 6,3 %. Cette croissance est en grande partie due à l’expansion des secteurs des services et de l’industrie (principalement la construction et l’exploitation minière).

Rang du PIB nominal en 2020 :#16
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#39

TANZANIE

La Tanzanie, sans doute l’un des plus beaux endroits d’Afrique. Avec un PIB total relativement élevé de 51,72 milliards de dollars, c’est le dixième pays économiquement riche d’Afrique, selon cette mesure.

La Tanzanie a une population de 59,09 millions d’habitants, soit la 4e plus grande population d’Afrique. La population tanzanienne dépend largement de l’agriculture comme source de revenus. Le pays a augmenté en termes de PIB, mais il y a encore des gens en dessous du seuil de pauvreté.

Une économie nettement diversifiée aide la Tanzanie à maintenir une croissance régulière, 6,8 % en 20018, soit une croissance de 7 % seulement en 2018. Cette diversification se caractérise par une consommation privée robuste, des dépenses publiques substantielles, une forte croissance des investissements et une reprise des exportations, qui sont à la base de ces perspectives positives. D’autres secteurs comme le tourisme, l’exploitation minière, les services, la construction, l’agriculture et l’industrie manufacturière y contribuent également.

Rang du PIB nominal en 2020 :#10
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#30

SOUDAN

Le Soudan est le 10ème pays le plus peuplé d’Afrique, avec une population de 41,51 millions d’habitants. C’est aussi le 9ème pays le plus riche d’Afrique, avec un PIB de 58,23 milliards de dollars et un PIB par habitant de 1428 dollars.

En 2012, le Soudan était la 17e économie à la croissance la plus rapide au monde. En grande partie parce qu’il est riche en pétrole et en gaz. Le pays a réussi à augmenter son PIB et sa dépendance à l’égard de l’agriculture comme deuxième source de revenus. Le Soudan est également le plus grand exportateur de coton et d’arachides au monde.

L’incertitude économique de ces derniers temps fait que les gens sont encore un peu incertains quant à la croissance à long terme du Soudan. Les pénuries de devises n’ont fait qu’ajouter aux sentiments mitigés des gens sur l’économie, mais celle-ci continue de s’orienter à la hausse.

Rang du PIB nominal en 2020 :#17
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#42

MALAWIE

L’économie du Malawi repose principalement sur l’agriculture, puisque 90 % de ses 19,16 millions d’habitants vivent dans les zones rurales du pays. Ce pays enclavé est situé au cœur de l’Afrique centrale méridionale et est considéré par les Nations Unies comme un PMA – un pays moins avancé.
Le PIB nominal total du Malawi est fixé à 6,20 millions de dollars et son PIB par habitant atteint le chiffre étonnamment bas de 323 dollars, son secteur agricole étant dominé par la fabrication et l’exportation du tabac. Les exportations de tabac, de thé, de canne à sucre et de café représentent, avec les exportations de thé, de canne à sucre et de café, environ 90% des recettes totales d’exportation du Malawi. Le Malawi compte également sur le tourisme comme source de revenus, qui a connu une croissance notable au cours de la dernière décennie.
Le Malawi continue à se battre pour se connecter au reste de la région, mais il continue à avancer avec des moyens nouveaux et créatifs. Le PIB a augmenté de 5 % en 2019, contre 4 % en 2018. En outre, l’inflation annuelle a été estimée à 9,0 % en 2019, ce qui représente une amélioration significative par rapport aux 21,7 % de 2017.

Rang du PIB nominal en 2020 :#38
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#51

ALGERIE

L’Algérie fonde l’essentiel de son économie sur les énergies fossiles et le gaz. En fait, 95% des exportations de l’Algérie sont basées sur son industrie avancée des carburants et du gaz. Avec un PIB de 173 milliards de dollars et un PIB par habitant de 4 187 dollars, l’Algérie figure parmi les cinq pays les plus riches d’Afrique.

En raison de ses nouvelles possibilités, l’Algérie s’est orientée ces dernières années vers le développement durable afin de créer plus d’emplois et d’atténuer la pénurie de logements à laquelle elle est confrontée. L’économie algérienne accueille également d’autres secteurs qui, bien qu’ils ne détiennent pas un pourcentage significatif de l’économie du pays, occupent une position respectable. Ces secteurs comprennent l’agriculture, la pêche, les banques et le tourisme.

Les hydrocarbures, l’un des principaux secteurs du pays qui représentait 34,2 % de son PIB total, sont maintenant en chute libre, à moins de 19 %, ce qui porte la croissance globale du PIB à 2,3 %. Alors que le déficit budgétaire et le déficit des comptes courants sont en hausse, ils représentent respectivement 7,9 % et 12,6 % du PIB du pays en 2019. Par rapport à 7,0 % et 9,6 % en 2018.

Rang du PIB nominal en 2020 :#4
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#9

TUNISIE

La Tunisie est au milieu d’un long processus de réformes qui s’est étalé sur plusieurs décennies, au début duquel l’économie tunisienne s’est considérablement développée et se trouve actuellement dans un état de croissance modérée. La Tunisie a une population d’environ 11,6 millions d’habitants, un PIB de 40,2 milliards de dollars et un PIB par habitant de 3 553 dollars.

Malgré l’amélioration de sa situation économique, la Tunisie tente toujours de reconstruire son économie, avec 15,5% de ses habitants vivant sous le seuil de pauvreté et 14,7% au chômage. Une grande partie de l’économie tunisienne est basée sur le tourisme, qui est une destination attrayante principalement en raison de ses prix abordables, ses plages et son climat agréable. La Tunisie attire environ 7 millions d’arrivées par an.
Le gouvernement semble bien décidé à régler le problème du chômage, ce qui est un signe positif pour l’ensemble du pays. Il a mis en place des politiques visant à augmenter les réserves de devises étrangères, à limiter le déficit budgétaire et les subventions, etc. Ces petits pas devraient aider la Tunisie à sortir d’une assez grosse ornière en matière de chômage.

Rang du PIB nominal en 2020 :#15
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#13

SEYCHELLES

Depuis son indépendance, les Seychelles, la nation insulaire de l’océan Indien, son économie a connu une augmentation du PIB qui s’élève actuellement à 1,56 milliard de dollars, ce qui peut paraître peu impressionnant, mais étant donné que les Seychelles sont parmi les plus petits pays en Afrique, avec une population de 95 235 habitants et un PIB par habitant de 16 332 $.

L’économie des Seychelles est basée principalement sur le tourisme de luxe et la pêche. Les Seychelles étaient économiquement dépendantes de leur tourisme florissant jusqu’à la crise de la fin des années 1990 et du début des années 2000 lorsque le gouvernement des Seychelles a décidé de développer l’agriculture et la pêche afin de créer une économie diversifiée.

Le gouvernement fait un excellent travail en étant proactif pour ne pas devenir trop dépendant du tourisme. Ils seront toujours quelque peu limités par la taille, mais l’économie est très forte par rapport au reste du continent.

Rang du PIB nominal en 2020 :#51
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#1

ETHIOPIE

Le pays ne produit pas de pétrole, mais c’est l’économie qui connaît la croissance la plus rapide, qui repose sur l’agriculture, l’exportation de café, le bétail, l’or et les produits du cuir, ainsi que sur les 14 principales rivières du comté (dont le célèbre Nil) pour produire de l’énergie.

L’augmentation de la participation du secteur privé est énorme pour l’Éthiopie, qui continue à progresser. L’objectif est de devenir à terme un centre de production au lieu de dépendre autant de l’agriculture.

Rang du PIB nominal en 2020 :#8
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#32

ZAMBIE

En raison de son taux d’urbanisation rapide, la croissance économique de la Zambie est l’une des plus rapides d’Afrique. Malgré cette croissance importante, la Zambie est toujours considérée comme un pays pauvre au cours des dernières décennies, avec une population de 17,6 millions d’habitants, un PIB de 23,1 milliards et un PIB par habitant de 1 342 dollars.

Environ 60,5% des Zambiens vivent en dessous du seuil de pauvreté. L’agriculture est l’une des industries les plus importantes en Zambie, car elle fournit plus d’emplois que l’industrie minière. Les principales cultures en Zambie sont les céréales, mais d’autres cultures comprennent le coton, le sucre et le soja.

Le pays ressent toujours les effets de la suspension de l’aide des donateurs, qui a eu lieu en 2018. Cela s’est produit après que des millions aient été détournés des subventions de l’aide sociale. L’accent est désormais mis sur une plus grande implication du secteur privé dans l’aide aux infrastructures.

Rang du PIB nominal en 2020 :#19
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#27

ZIMBABWE

Dans le passé, le Zimbabwe était connu en Afrique pour ses cultures extensives de blé et de coton, mais depuis le début des années 2000, l’économie du Zimbabwe s’est considérablement rétrécie. Le Zimbabwe a une population de 16,9 millions d’habitants, un PIB de 17,1 milliards de dollars et un PIB par habitant de 1 149 dollars.
La monnaie locale du Zimbabwe, le dollar zimbabwéen, a atteint un état d’hyperinflation au cours de la dernière décennie, à un point tel que 100 milliards de dollars zimbabwéens équivalaient à un dollar américain. Après de nombreuses tentatives de restauration de la monnaie, il a été décidé en 2009 de l’abandonner. Depuis lors, le Zimbabwe utilise des devises étrangères telles que le dollar américain et son économie a entamé un processus de réforme.

Le gouvernement continue à élaborer un plan de réforme, mais rien ne garantit qu’il fonctionnera. Il pourrait s’écouler des années avant que le pays ne connaisse une amélioration notable à l’avenir.

Rang du PIB nominal en 2020 :#20
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#25

GHANA

Le PIB total du Ghana s’élève à 47,03 milliards de dollars. Le pays a une économie riche et vaste, le plaçant au 11ème rang des pays africains ayant le PIB le plus élevé, juste après la Tanzanie.

La position de leur PIB s’est améliorée grâce à un grand nombre de plans de gestion qu’ils ont appliqués pour améliorer la position du pays. Comme il est béni avec les ressources naturelles sur lesquelles le pays compte comme source de revenu. Avec une population de 29,46 millions d’habitants, son PIB par habitant est de 1 663 dollars.

L’économie du Ghana a continué à se développer en 2019, avec une croissance du PIB réel estimée à 7,1 %. La forte dynamique de croissance depuis 2017 a constamment placé le Ghana parmi les dix économies africaines à la croissance la plus rapide.

Rang du PIB nominal en 2020 :#9
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#17

KENYA

Le Kenya, pays d’Afrique orientale, compte 50,95 millions d’habitants. Il produit un PIB de 79,51 millions de dollars, ce qui en fait le 9ème pays le plus riche d’Afrique en termes de PIB. Son PIB par habitant s’élève à 1 701 dollars, ce qui en fait un pays à “revenu intermédiaire” selon la Banque mondiale.

Le Kenya est à la tête d’une économie de marché, avec plusieurs infrastructures publiques, tout en maintenant un système commercial libéralisé et en tirant parti de ses ports vers l’océan Indien. Des secteurs comme la pêche, l’exploitation minière et le tourisme contribuent à la croissance du pays. Cependant, c’est l’agriculture qui joue un rôle majeur dans l’économie et la main-d’œuvre du Kenya, car environ 75 % de sa main-d’œuvre en vit. L’industrie du café et du thé est la première de l’économie agricole du Kenya.

Une fois de plus, la consommation et l’investissement des ménages sont les facteurs clés de la croissance au Kenya. Le PIB a augmenté de 5,9 % en 2019, tandis que l’économie kenyane est stable, alors qu’elle était de 6,5 % en 2018. L’inflation restant dans les limites des objectifs centraux, la baisse de la croissance entre 2018 et 2019 est principalement due à des conditions météorologiques défavorables.

Rang du PIB nominal en 2020 :#6
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#21

NIGERIA

Le Nigeria est le pays le plus riche et le plus grand d’Afrique. Avec une population de 195,8 habitants, un PIB de 376,28 milliards de dollars et un PIB par habitant de 1 994 dollars, ce pays d’Afrique de l’Ouest clôt notre liste. L’économie nigériane est définie comme un marché émergent d’économie mixte et, selon la Banque mondiale, elle a atteint le statut de revenu moyen inférieur. L’économie nigériane repose en grande partie sur le commerce et l’énergie.

C’est le plus grand négociant des États-Unis en Afrique, puisqu’il fournit aux États-Unis environ 1/5 de leur production totale de pétrole. Cela place le Nigeria au 12ème rang mondial des producteurs de pétrole et au 8ème rang des exportateurs de pétrole. En outre, l’agriculture nigériane est une source majeure d’emplois pour le pays, puisque près de 30% de sa population est employée dans l’agriculture.

2019 a connu une croissance incroyable, principalement dans les secteurs des transports, du pétrole et des technologies de l’information et de la communication. La croissance du PIB a atteint 2,3 %, contre 1,9 % en 2018. En outre, la consommation des ménages a été le principal moteur de la croissance en 2019.

Rang du PIB nominal en 2020 :#1
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#18

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

La République démocratique du Congo compte un mélange de secteurs économiques tels que l’exploitation minière, la pêche, la foresterie, l’agriculture, le cuivre et le cobalt. Bien que le PIB total du pays, qui s’élève à 41,44 milliards de dollars, puisse sembler élevé par rapport à d’autres pays africains.

Mais c’est une population extrêmement importante de 84 millions d’habitants, ce qui porte son PIB par habitant au niveau incroyablement bas de 478,23 $. Cela place le pays parmi les dix pays les plus pauvres d’Afrique, d’après cette mesure. Néanmoins, ce pays est un parfait exemple d’économie mixte.

Selon le groupe de la Banque africaine de développement, la croissance est passée de 5,8 % en 2018 à 4,3 % en 2019, en raison d’un ralentissement des industries extractives, principal moteur de l’économie malgré une baisse du prix de certaines matières premières (cuivre et cobalt). L’agriculture a souffert d’une faible productivité tandis que les pénuries d’énergie ont entravé les efforts d’industrialisation. La croissance a été tirée par la demande intérieure, en particulier l’investissement privé et la consommation publique, ce qui a contribué encore plus aux écarts socio-économiques du pays.

Rang du PIB nominal en 2020 :#11
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#46

MADAGASCAR

Malgré le potentiel et l’intérêt croissant de Madagascar en tant que destination touristique prospère, principalement en raison de ses forêts et de ses habitats uniques, et malgré les efforts de son gouvernement pour développer son industrie touristique, le tourisme à Madagascar reste sous-développé, avec peu de visiteurs chaque année par rapport à ses pays voisins.

En dehors du tourisme, Madagascar base la majeure partie de son économie sur l’agriculture et les industries textile et minière. Madagascar compte 26,2 millions d’habitants, son PIB s’élève à 10,3 milliards de dollars et son PIB par habitant à 405 dollars.

Les responsables continuent à travailler au développement d’un marché des capitaux qui reste stable. La corruption du gouvernement a toujours nui à l’environnement des affaires dans le pays, aussi tant que cela ne sera pas réglé, Madagascar continuera de lutter.

Rang du PIB nominal en 2020 :#28
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#49

MAROC

Le Maroc est le 6ème pays le plus riche et le 11ème pays d’Afrique. Avec un PIB de 109,82 milliards de dollars et une population de 36,1 millions d’habitants, c’est aussi l’un des premiers pays d’Afrique en termes de PIB par habitant, avec 3 151 dollars. Le Maroc est considéré comme une économie relativement libérale avec des secteurs importants comme le tourisme (que le gouvernement espère atteindre 20% de son PIB d’ici 2020), l’agriculture, l’énergie solaire et charbonnière, l’exportation de cannabis.

Fait amusant : selon une étude de 2016, environ 70% du cannabis consommé en Europe provient du Maroc.
Selon la Banque mondiale, en 2019, l’économie marocaine a continué à fonctionner en dessous du potentiel assigné par ladite Banque. Le secteur de l’agriculture pluviale contribuant à la volatilité et à une timide reprise des autres secteurs. La contribution des exportations nettes du Maroc est toujours négative, ce qui signifie que le Maroc importe plus qu’il n’exporte, reflétant la faible compétitivité des exportations et la dépendance des importations d’énergie.

Rang du PIB nominal en 2020 :#5
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#12

EGYPTE

L’Égypte a une longue histoire célèbre, qui remonte au VIe siècle avant notre ère. Il est évidemment bien connu pour ses monuments emblématiques tels que les Grandes Pyramides, le Grand Sphinx et les ruines de Memphis et Thebe. Aujourd’hui, l’Egypte est la 3ème plus grande économie d’Afrique, avec un PIB de 237,03 milliards de dollars et un PIB par habitant de 2 500 dollars.

C’est aussi le 3e plus grand pays d’Afrique, avec une population de 99,3 millions d’habitants. L’économie égyptienne repose en grande partie sur le tourisme, le commerce et le transport maritime par le canal de Suez, le gaz naturel, l’agriculture et bien sûr le pétrole. Avec une production de plus de 700 000 barils de pétrole par an, l’Égypte possède la plus grande capacité de raffinage de pétrole de tout le continent africain.
Tant qu’il y aura un besoin de pétrole, les perspectives pour l’Égypte sont fortes en tant que puissance économique du continent. La disponibilité de devises fortes a permis à l’Égypte d’améliorer son environnement commercial général ces derniers temps.

Rang du PIB nominal en 2020 :#3
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#15

CAMEROUN

Avec un PIB par habitant de 1 443 dollars, la République du Cameroun est l’un des dix pays les plus élevés d’Afrique selon ce critère. Le PIB total du pays est de 34,79 milliards de dollars.
Avec de grandes structures agricoles et une population de 23,44 millions d’habitants, le comté compte encore beaucoup de personnes impliquées dans le secteur agricole, mais l’économie a augmenté au cours de l’année. Les réserves de bois d’œuvre ajoutent de la valeur à l’économie du pays puisqu’elles représentent environ 37 % de la masse terrestre totale.

Rang du PIB nominal en 2020 :#13
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#23

SENEGAL

Le Sénégal est limité en ressources naturelles et son économie repose donc essentiellement sur l’agriculture, le tourisme et les échanges extérieurs de produits agricoles et de poissons. Le Sénégal a une population de 16,2 millions d’habitants, un PIB de 16,1 milliards de dollars et un PIB par habitant de 1 019 dollars. Le tourisme au Sénégal est une composante essentielle de son économie.

Les sites historiques, les parcs nationaux et les réserves naturelles du Sénégal sont une source importante d’attraction pour les touristes du monde entier.

Tant que le reste de l’économie peut rester fort, le Sénégal a de bonnes perspectives d’avenir. Les investissements publics dans les infrastructures, l’agriculture et l’énergie permettent de maintenir le déficit budgétaire à 3,6 % du PIB en 2018 et 2019, et devraient continuer à le faire en 2020.

Rang du PIB nominal en 2020 :#18
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#24

COTE D’IVOIRE

La Côte d’Ivoire jouit d’une économie stable, d’une population de 24,9 millions d’habitants, d’un PIB de 53 milliards de dollars et d’une croissance considérable du PIB de 8,5% par an, qui est actuellement la quatrième plus forte croissance du PIB dans le monde. La grande majorité des habitants de Côte d’Ivoire (environ 70%) sont engagés dans l’agriculture.

Les principales cultures dans l’agriculture ivoirienne sont le café et les fèves de cacao, qui représentent environ 40% de la production mondiale. En conséquence, l’économie de la Côte d’Ivoire est fortement influencée par les fluctuations des prix du cacao et du café. Cela a conduit le gouvernement ivoirien à faire pression en faveur d’une plus grande diversification de l’économie du pays. Ces tentatives ont échoué et la plupart de l’industrie est toujours basée sur l’agriculture.

Les réformes pro-marché et pro-business dans le pays continuent à faire avancer le pays en 2019 et 2020. Les analystes s’attendent à ce qu’elles restent fortes avec une croissance annuelle.

Rang du PIB nominal en 2020 :#12
Rang du PIB nominal par habitant en 2020 :#22

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here