Coronavirus : le Japon cesse d’exposer la flamme olympique

0
443

LE SCAN SPORT – Le comité des JO de Tokyo a annoncé que la flamme olympique ne serait plus exposée. Une décision qui fait suite à l’éventuelle mise en place de l’état d’urgence dans plusieurs régions du Japon.

Alors que le gouvernement nippon a l’intention de déclarer l’état d’urgence dans sept régions du pays pour faire face à la multiplication des cas de coronavirus, la flamme olympique va cesser d’être exposée. Cette décision, annoncée mardi par le comité olympique, intervient un peu plus d’une semaine après celle du report d’un an des Jeux olympiques de Tokyo 2020 en raison de l’épidémie de Covid-19.

La flamme olympique était exposée depuis quelques jours à Fukushima, au nord-est de Honshu, l’île principale de l’archipel. «A l’origine, nous voulions maintenir son exposition publique jusqu’à fin avril. Mais devant les récents développements, nous avons décidé de l’éteindre», a confié le porte-parole du comité d’organisation des JO de Tokyo. Arrivée le 20 mars en provenance de Grèce où elle avait été allumée, la flamme olympique devait partir le 26 mars de Fukushima pour un parcours et relais à travers le Japon jusqu’à son arrivée à Tokyo le 24 juillet, jour de la cérémonie d’ouverture des Jeux.
Fukushima, lieu symbolique pour les JO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here