REPRISE DES COURS LE 2 JUIN – Gana Sène rassure le collectif des gouvernements scolaires

0
146

Le coordonnateur des inspecteurs d’académie, Gana Sène, a invité des représentants du collectif des gouvernements scolaires pour les convaincre de regagner les classes le 2 juin prochain.

Après sa conférence de presse avortée, le collectif des gouvernements scolaires a été reçu par l’inspecteur d’académie de Pikine. Les potaches ont ensuite été convoqués par le coordonnateur des inspecteurs d’académie, Gana Sène. L’inspectrice d’académie de Dakar, Khadidiatou Diallo, les recevra à son tour demain (mardi). L’on imagine qu’elle appuiera les paroles de M. Sène. Qui a rassuré les élèves. Il leur a promis qu’ils seront désormais associés aux décisions prises. Leurs remarques seront prises en compte à l’avenir.

‘’Par devoir, je les ai reçus en présence de mes collaborateurs pour les écouter et comprendre leurs préoccupations. Quoi que l’on puisse dire, ils font partie de notre famille. Ils nous ont exprimé leur peur et inquiétude par rapport à la reprise, en évoquant pas mal de problèmes. Mais nous les avons rassurés en leur disant que peut-être c’est la communication qui a manqué, mais en réalité tout ce que le gouvernement fait va dans le sens de leurs préoccupations’’, souligne Gana Sène. Qui reconnait que ‘’dans le dispositif, les élèves n’ont pas été suffisamment pris en charge. Nous l’avons reconnu. Désormais, nous veillerons à cela, parce que, ce sont des acteurs et tout ce que nous faisons pour la reprise, ils doivent en être une partie prenante.’’

Selon lui, des instructions ont été données aux chefs d’établissement pour qu’ils impliquent les élèves dans l’organisation de la rentrée.

‘’On peut encore sauver l’année‘’

Une autre préoccupation des élèves est le respect du quantum horaire. ‘’Nous les avons rassurés sur les aspects pédagogiques. Nous sommes des pédagogues et ce n’est pas la première fois qu’on fait face à de pareilles situations. Il y a eu plusieurs années de perturbations et à chaque fois nous avons pu trouver la bonne réponse. Pour cette année, la situation est encore gérable’’, dit-il. Le coordonnateur des inspecteurs d’académie fait savoir que tous les équipements nécessaires seront mis à la disposition des chefs d’établissement. Il parle de masques, de gels hydro-alcooliques.

Toutefois, Gana Sène invite les élèves à ne pas se laisser manipuler par des personnes malintentionnées. ‘’Dans ce contexte de crise, on voit tout. Nous avons attiré leur attention sur cela’’, prévient-il. Avant d’en appeler à la responsabilité des parents. ‘’Ils ont un rôle à jouer dans cette affaire, estime-t-il. Avec l’interdiction de la vente d’aliments dans les écoles, il faut que les parents encadrent leurs enfants’’.

AIDA DIENE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here