REPRISE DES COURS A DIOURBEL – Les acteurs apprécient

0
173

Techniquement, il est impossible d’avoir des classes de 20 élèves, avec les effectifs pléthoriques au sein des établissements d’enseignement moyen et secondaire. La mesure de l’Etat est rejetée par beaucoup d’enseignants et d’élèves qui refusent d’être sacrifiés. L’issue du comité régional de développement de ce mardi permettra de savoir la nouvelle conduite à tenir.

La région de Diourbel a un besoin de 188 020 masques pour les enfants, 72 515 masques pour les adultes, 2 357 kits lave-mains, 2 355 paquets de 18 morceaux de savon, 20 321 l de gels hydro-alcoolisés et de 706 thermo-flashs. Pour la formation professionnelle, les besoins sont de 4 695 masques, 51 kits lave-mains, 51 paquets de 18 morceaux de savon, 492 l de gels hydro-alcoolisés et 12 thermo-flashs.

La révélation a été faite par Seydou Sy, l’inspecteur d’académie de ladite région. Pour le personnel, notamment les enseignants, ils sont au nombre de 6 879 au niveau de l’éducation (primaire, collège et lycée) et 128 pour l’enseignement technique professionnel. C’est tout le personnel qui reprend service, confie l’inspecteur d’académie. Pour ce qui est de l’enseignement primaire, 37 604 candidats du public et du privé sont concernés. Les candidats au BFEM sont au nombre de 10 086. Pour le Bac, il y a 5 642 candidats.

‘’Pour faciliter le déplacement des enseignants, les IA ont été instruits de donner la liste. Moi, j’ai élaboré une liste de l’ensemble des enseignants qui vivent le confinement en dehors de leur lieu de service. Ces listes sont transmises à l’exécutif régional et je crois que les dispositions seront prises pour faciliter aux enseignants les autorisations de circuler dans le grand comité régional où il y a les ministères du Transport, de l’Intérieur et de la Santé. Nous avons fait une visioconférence avec tous les proviseurs et les IEF, avant de rencontrer le ministre de l’Education. Après la rencontre, nous avons utilisé la même méthode pour partager et travailler à l’appropriation de la feuille de route pour le respect strict des mesures sanitaires. Nous avons aussi instruit les chefs d’établissement à s’atteler à l’élaboration des emplois du temps, en fonction du nombre maximum de 20 élèves par classe’’, confie l’inspecteur d’académie.
Pas d’épreuves physiques du Bac et du BFEM

Pour ce censeur d’un lycée de la place, il est impossible d’avoir des classes à 20 élèves. ‘’Ce qui est possible et souhaitable, c’était de nous laisser proposer. Pour nous, il est possible d’avoir un élève par table-banc, mais une classe de 20, c’est impossible, car nous n’avons pas ce personnel. Figurez-vous, si vous devez éclater 4 classes de terminale de 80 élèves chacune, cela vous fera combien de professeurs ?’’, se demande-t-il. Ces propos sont corroborés par un enseignant craie en main qui exerce dans les collèges.

D’ailleurs, en dehors de ces enseignants, des élèves regroupés autour d’une coordination des élèves du Sénégal rejettent en bloc cette proposition de reprise des cours. Ils disent refuser d’être sacrifiés.

A noter que les épreuves d’éducation physique pour le BFEM et le Bac de cette année n’auront pas lieu.

Boucar Aliou Diallo

Section:
social

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here