La fiancée de Jamal Khashoggi s’insurge contre le “pardon” de la famille accordé aux assassins

0
143

La fiancée turque du journaliste Jamal Khashoggi, assassiné par des agents saoudiens à Istanbul en octobre 2018, a affirmé, vendredi, que “personne n’a le droit de pardonner ses meurtriers”, après le geste de clémence annoncé par les fils du défunt.

Hatice Cengiz / خديجة

@mercan_resifi
Jamal Khashoggi has become an international symbol bigger than any of us, admired and loved. His ambush and heinous murder does not have a statue of limitations and no one has the right to pardon his killers.
I and others will not stop until we get #JusticeForJamal (1/2)

“Le piège qui lui a été tendu et son meurtre haineux n’ont pas de délai de prescription et personne n’a le droit de pardonner ses meurtriers. On ne s’arrêtera pas avant que justice soit faite pour Jamal”, a tweeté la fiancée, Hatice Cengiz.

Assassiné et découpé en morceaux

Jamal Khashoggi, critique du régime saoudien après en avoir été proche, a été assassiné et son corps découpé en morceaux le 2 octobre 2018 dans le consulat d’Arabie saoudite à Istanbul où il s’était rendu pour récupérer un document.

Ses enfants ont déclaré, vendredi, qu’ils “pardonnaient” aux assassins de leur père, une annonce qui devrait permettre aux accusés d’échapper à la peine de mort, selon des analystes.

Les autorités saoudiennes n’ont pas publiquement réagi à cette annonce.

7/7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here