La pub de Jay-Z qui restera dans les annales

0
222

Jay-Z a acheté de nombreuses pages dans les journaux américains en l’honneur de George Floyd, dont la mort par un policier blanc suscite colère et protestations à travers toute l’Amérique.

L’annonce cite un passage du discours prononcé par le Dr Martin Luther King Jr. en 1965 à Selma, en Alabama. “La seule façon d’atteindre réellement la liberté est de chasser la peur de la mort. Mais si un homme n’a pas découvert la chose pour laquelle il est prêt à mourir, il n’est pas prêt à vivre. Au fond de notre crédo de non-violence se trouve la conviction qu’il y a des choses si chères, si précieuses, si éternellement vraies, qu’elles valent la peine de mourir”, peut-on lire dans l’annonce. “Un homme meurt lorsqu’il refuse de défendre ce qui est juste. Un homme meurt lorsqu’il refuse de se battre pour la justice. Un homme meurt lorsqu’il refuse de prendre position pour ce qui est vrai.”

Le texte ajoute: “Nous allons nous tenir ici, au milieu des chiens policiers, s’ils en ont. Nous allons nous tenir debout au milieu des gaz lacrymogènes.” L’annonce a été signée par JAY-Z, 50 ans, ainsi que par plusieurs organisations de défense telles que The Innocence Project, Until Freedom et la Women’s Global Initiative. Parmi les signataires figuraient également les avocats de Floyd et les parents de Botham Jean, DJ Henry et Antwon Rose II – trois hommes noirs qui ont été tués par la police.

La lettre a été imprimée mardi dans des journaux tels que le New York Times, le Los Angeles Times, le Chicago Tribune et le Philadelphia Enquirer, et selon CNN, d’autres annonces seront publiées dans l’édition de mercredi.

Il y a quelques jours, Jay-Z a appelé le gouverneur du Minnesota, Tim Walz, pour parler de la mort de Floyd. Jay-Z disait alors: “Je suis humain et je suis un père et un homme noir qui souffre et je ne suis pas le seul.” Le mari de Beyoncé demande que la justice fasse ce qui est juste “et poursuive tous les responsables du meurtre de George Floyd”. “Je demande à chaque homme politique, procureur et bureau du pays d’avoir le courage de faire ce qui est juste. Ayez le courage de nous considérer comme des humains, des pères, des frères, des sœurs et des mères qui souffrent.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here