Dany Boon: Pourquoi son film a bouleversé les habitants de Momignies ?

0
425

Autre grand succès de Dany Boon après “Bienvenue chez les Ch’tis”, le film “Rien à déclarer” a bouleversé la vie des habitants de la frontière franco-belge. Les habitants confient leur expérience aux journalistes de France 3 et révèlent comment ils ont su tirer parti de ce grand succès.
Énorme succès lors de sa sortie en 2010, le film Rien à déclarer imaginé par Dany Boon a changé la vie des habitants de la petite bourgade de Momignies située à la frontière franco-belge. Ce film qui retrace l’histoire d’un douanier belge (Ruben Vandevoorde alias Benoît Poelvoorde) et d’un douanier français (Mathias Ducatel alias Dany Boon) face à la fermeture de leur poste-frontière a sollicité de nombreux habitants de la commune pour les besoins du tournage. L’un d’entre eux, André, a confié son expérience aux journalistes de France 3. “Moi, j’ai été figurant pour le film. (…) Avec cette aventure, j’ai découvert des amis. On était cinquante figurants, belges et français. Les tournages, vous savez, c’est long. Alors pendant les pauses, on discutait entre nous. On se revoit toujours. Ils font partie de ma vie”, explique-t-il.

On organise des Escape Games dans le musée
Avec le succès du film, de nombreux fans ont souhaité se rendre sur les lieux de tournage du film à Momignies. Même si le poste-frontière a depuis été fermé, un musée entièrement dédié au film a été créé sur place. Reconstitution des bureaux de douanes des acteurs, décors du film, objets fétiches, scènes cultes, tout y est ! André raconte : “Ça défilait toute la journée. On s’est dit qu’il fallait en faire quelque chose. (…) Les décors en carton-pâte avaient été enlevés. Il y avait une grosse frustration. On a récupéré tout ce qu’on a pu.”

Mieux, des Escape Games ont même depuis été imaginés pour plonger les fans dans l’ambiance du film et leur permettre de revivre le long métrage comme s’ils y étaient. “Désormais, on organise des Escape Games dans le musée, le garage et le faux poste de douane. En un peu plus d’un an, on a eu 350 groupes.” Même la star du film Dany Boon s’est rendue sur place pour admirer et découvrir cette expérience inédite. Conquis, il a laissé un mot sur le livre d’or du site. Fidèle à lui-même, il a simplement écrit : “Bravo les Biloutes !”

7/7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here