La maison mère de Zara va fermer plusieurs magasins pour privilégier la vente en ligne

0
366

La maison mère de Zara, Inditex, prévoit de fermer de nombreux magasins physiques. À cause de la crise du coronavirus, le groupe a enregistré ses premières pertes financières depuis son entrée en bourse en 2001.

La crise sanitaire du coronavirus et le confinement qui en a découlé ont mis à mal plusieurs secteurs, notamment les chaînes de prêt-à-porter. Zara ne déroge pas à la règle. En effet, entre le mois de février et le mois d’avril, le groupe Inditex qui possède entre autres Zara, Bershka, Oysho ou encore Stradivarius, a subi une perte de 409 millions d’euros.

D<strong>es milliers de magasins menacés

Les ventes en ligne, elles, ont explosé pendant le confinement. Elles ont augmenté de 50% ces trois derniers mois. Pour s’adapter aux nouvelles habitues de consommation de ses clients et pour encourager davantage les ventes en ligne, le groupe Inditex a pris une décision forte. Entre 1.000 et 1.200 magasins physiques fermeront leurs portes au cours des prochaines années. Le groupe n’a pas indiqué les magasins concernés par cette mesure. La marque Zara ne devrait pas être impactée par cette décision. Le groupe souhaite fermer des magasins “plus anciens” et de “marques autres”. Le groupe Inditex a également annoncé qu’il allait investir 2,7 millions d’euros afin de stimuler les ventes en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here