PROCES EN APPEL DE THIONE SECK – Le parquet requiert 5 ans ferme, verdict attendu le 22 juin

0
440

Un peu plus d’un an après son procès en première instance, en mars 2019, et après plusieurs renvois, l’audience (du procès) en appel de l’affaire des faux billets de banque impliquant le chanteur Thione Ballago Seck s’est tenu hier, lundi 15 juin 2020, au Palais de Justice Lat-Dior de Dakar. Le parquet général a requis 5 ans de prison ferme et 10 millions de F CFA d’amende contre Thione Seck. Le verdict est attendu le 22 juin prochain.

Déjà remis en liberté, Thione Ballago Seck a été attrait à nouveau hier, lundi, devant la Cour d’appel dans le cadre du procès en appel de l’affaire des faux billets. Le lead-vocal du «Raam Daan» a fait face au juge un peu plus d’un an après sa «libération» à l’issue du procès en première instance. En effet, en mars 2019, le Tribunal correctionnel de Dakar l’avait renvoyé aux fins de poursuite pour non-respect du Règlement n°5 de l’UEMOA, au cours de l’enquête.

Le juge de la deuxième Chambre correctionnelle, Maguette Diop avait, en rendant sa jugement, déclaré la procédure nulle car ayant violé l’article 5 du Règlement intérieur de l’UEMOA qui institue la présence de l’avocat dès les premières heures de l’interpellation. Mais, le Procureur de la République, non satisfait de cette décision, a interjeté appel. La Cour d’appel de Dakar a ainsi ordonné la reprise des débats, après avoir rejeté le pourvoi en cassation introduit par les avocats des mis en cause.

Dans son réquisitoire, le maître des poursuites a requis une peine de 5 ans de prison ferme, assortie d’une amende de 10 millions de F CFA, contre Thione Ballago Seck. La même peine a été requise contre son complice présumé, le malien Alaye Djitté, qui n’a pas comparu hier, lundi, parce qu’étant en détention au Mali pour… trafic de faux billets. L’affaire est mise en délibéré pour le 22 juin prochain, date à laquelle Thione Ballago Seck sera fixé sur son sort.

Ibrahima DIALLO | sudonline

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here