ZIGUINCHOR – «Le riz de la colère» décrié

0
191

La distribution de kits alimentaires a imprimé une situation de polémique indescriptible dans la plupart des quartiers de Ziguinchor. L’octroi de ces kits alimentaires s’est fait sur fond de contestations des populations qui ont vilipendé certaines méthodes peu orthodoxes.

Mis au banc des accusés, certains délégués de quartiers ont essuyé les foudres des populations qui ne sont pas allées par le dos de la cuillère pour vilipender ces notables. Mais cette distribution a mis à nu les failles dans l’octroi de bourses familiales ce qui a même poussé un collaborateur direct du maire de Ziguinchor en l’occurrence Mamadou Lamine Dia, Directeur de Cabinet de Abdoulaye Baldé de plaider pour une refonte du Registre National Unique RNU. «On a pu remarquer beaucoup de failles, c’est pour cette raison quand les gens viennent au niveau des sites de distribution alors qu’ils n’ont pas été pris en compte et au même moment ils voient que dans une même famille il y’a deux quatre ou cinq membres qui bénéficient de ces kits, naturellement cela crée une frustration. C’est pourquoi au niveau de Ziguinchor nous avons dégagé une série de recommandations parmi lesquelles la refonte du fichier RNU.

Ce fichier du RNU est la source de forte polémique. Certains laissés en rade dans la distribution des kits crient à la magouille. Des centaines de femmes fortement mobilisées ont élevé la voie pour manifester leur colère, elles avaient même investi ces derniers jours les locaux de l’hôtel de ville de Ziguinchor pour disent elles décrier l’octroi de kits. Elles disent ne pas comprendre qu’il ait plusieurs bénéficiaires dans une même famille au moment où les ménages nécessiteux sont laissés en rade.

Et certains vont même jusqu’à qualifier ce riz «de riz de la colère» faisant allusions à la série de grognes soulevée dans cette distribution de vivres de résilience dans la région de Ziguinchor. Le quota alloué à la région a été distribué non sans un vent de polémique qui a entouré le processus.

Ignace NDEYE | SUDONLINE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here