Charlize Theron blessée sur le tournage de The Old Guard

0
678

Elle incarne la cheffe d’une bande de mercenaires immortels dans The Old Guard, disponible ce vendredi 10 juillet sur Netflix. Confession de la belle Sud-Africaine Charlize Theron.

A l’affiche de son nouveau film The Old Guard, disponible sur Netflix, Charlize Theron se confie en exclusivité à Télé-Loisirs via visioconférence depuis sa maison de Los Angeles.

Télé-Loisirs. C’est rare de vous voir dans un film de science-fiction…
Charlize Theron. Non, ce n’est pas rare, c’était du jamais vu ! (elle rit) Je crois que c’est la principale raison pour laquelle je souhaitais tourner The Old Guard, car c’était vraiment différent de tout ce que j’ai pu faire jusqu’à aujourd’hui. J’ai également apprécié le fait que ce film puisse réunir des artistes de toutes origines en n’oubliant pas de mettre en valeur de nombreuses femmes.

Est-il vrai que le tournage a été pour vous très éprouvant ?
Ce fut pour moi l’un des tournages les plus difficiles ! Tout d’abord, parce que je souhaite encore aujourd’hui réaliser moi-même une grande partie des scènes d’action, et ensuite parce que je me suis blessée bêtement à la main. Malheureusement, je n’ai pas pris ma blessure au sérieux et j’ai continué à tourner des scènes de combat. Lorsque le tournage a été terminé, j’ai dû subir plusieurs interventions chirurgicales et je suis chanceuse d’avoir retrouvé en totalité l’usage de mes doigts.

Pourquoi avez-vous décidé de tourner uniquement des films que vous produisez ?
Je ne suis pas productrice de tous mes projets mais j’ai compris qu’il était important pour une femme artiste d’avoir sa propre société de production pour obtenir un certain contrôle sur une œuvre et être capable d’avoir plus de liberté sur le plan créatif. Quand on est une artiste, il est aussi important d’être une femme d’affaire.

On dit que vous avez décidé de vous confiner très sérieusement en respectant strictement les mesures barrières. Est-ce le cas ?
Je fais partie de ces gens qui prennent cette situation très au sérieux. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai informé mon agent que je ne souhaite pas reprendre, pour le moment, le chemin des tournages. Je vais attendre et voir ce qui se passe. Même si c’est parfois un véritable cauchemar, je préfère rester en sécurité à la maison avec mes enfants plutôt que de courir le risque de tomber malade en partant travailler. Je suis consciente d’être une privilégiée et que beaucoup de femmes n’ont malheureusement pas ce choix.

Pourquoi est-ce parfois un cauchemar de rester à la maison ?
Vous voulez venir à la maison et faire le travail scolaire à mes enfants ? Je vous souhaite bon courage ! (elle rit) Depuis que mes enfants me prennent pour leur institutrice, je rêve chaque nuit de la réouverture des écoles. J’aimerais qu’on soit déjà à la rentrée et que tout revienne à la normale au niveau des programmes scolaires. Non seulement je m’arrache les cheveux en essayant de leur apprendre des leçons mais en plus mes enfants disent que je suis une terrible prof !

De notre correspondant à Hollywood : Hervé Tropéa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here