Recteur de l’Université Sine Saloum: Ndèye Coumba Touré, une dame de défis

0
519

Ndèye Coumba Touré est le nouveau recteur de l’Université du Sine Saloum El Hadj Ibrahima Niass (Ussein). Professeur titulaire en Bactériologie-Virologie des universités, elle est dépeinte par ses proches comme une dame de défis. Elle compte s’investir pour faire de l’Ussein, une institution d’excellence en Afrique.

Jusqu’à sa nomination comme recteur de l’Université du Sine Saloum El Hadj Ibrahima Niass (Ussein), en Conseil des ministres, le mercredi 15 juillet 2020, par le Président de la République, le Professeur Ndèye Coumba Touré Kane servait au département des Sciences biologiques et pharmaceutiques appliquées de la Faculté de médecine, de pharmacie et d’odontologie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). Mme Kane est Professeur titulaire en Bactériologie-Virologie. Elle remplace dans ses nouvelles fonctions, le Pr Amadou Tidiane Guiro admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite. Enseignante-chercheure, cette hospitalo-universitaire est définie par ses pairs comme étant une dame de défis. Partout où elle a eu à exercer, la virologue en a relevé plusieurs. On peut citer, entre autres, le grand projet institutionnel entrepris aux côtés du Professeur Souleymane Mboup : l’Institut de recherche en santé de surveillance épidémiologique et de formation (Iressef), premier laboratoire de biologie moléculaire privé au Sénégal.

« Nous avons cheminé ensemble depuis une trentaine d’années », a affirmé Ndèye Coumba Touré Kane, hier, la voix étreinte par l’émotion. « Il a été d’ailleurs le premier à m’appeler juste après ma nomination », s’est souvenue Mme Kane. Conseillère technique N°1 du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Anne, le Professeur Touré est aussi la présidente du Conseil scientifique de l’Iressef. « Je tiens à remercier le Président de la République pour cette confiance placée en ma modeste personne. Servir mon pays est un autre chantier, car il s’agit d’aller appliquer la politique du Président en matière d’enseignement supérieur », a dit celle-ci. Dans cette mission qu’elle considère comme un défi, le nouveau recteur de l’Université du Sine Saloum compte s’appuyer sur toutes les compétences évoluant dans le projet à travers une démarche inclusive et participative pour « faire de cette université, une institution d’enseignement supérieur d’excellence ». Pour y parvenir, elle compte y aller avec une vision et de l’ambition.

« Nous voulons entreprendre des projets innovants afin de ne pas décevoir la confiance du Chef de l’Etat », soutient-elle. Evoquer avec elle l’ampleur de la tâche dans cette université en chantier, la virologue répond sans détour : « Je n’ai pas peur du défi et j’espère arriver à bon port avec l’appui et l’accompagnement de tout le monde ». Elle en profite pour attirer l’attention sur l’environnement familial qui l’a vu naître et grandir. « Je tiens à remercier mes parents. Mon défunt père et ma mère qui, à la suite du décès de papa, a su jouer le rôle de maman et de père. J’ai bénéficié d’un environnement familial favorable. En tant qu’aînée de la famille, j’ai toujours bénéficié du soutien de ma famille et je pense que c’est ce qui m’aide à relever toujours les défis », lance-t-elle. Mariée et mère de trois enfants, le Pr Touré tient aussi à remercier son époux qui est aussi dans l’enseignement supérieur, renseigne-t-elle. « Il m’a beaucoup soutenu et je pense que si je suis arrivée à cette position, mon mari y a joué un grand rôle », dixit le nouveau recteur.

Un encadreur hors pair

Bactériologue-Virologue, le Professeur Ndèye Coumba Touré Kane a eu à présenter plus de 300 communications orales ou affichées lors des congrès, conférences et rencontres scientifiques. Elle peut se réjouir également d’avoir encadré plus de 150 thèses et mémoire parmi lesquelles les travaux du Dr Abou Abdallah Malick Diouara qui ont valu à celui-ci le prix de la meilleure thèse des Ecoles doctorales de l’Ucad en 2016 de l’Académie des Sciences et Techniques du Sénégal. On peut citer aussi le mémoire de Master en microbiologie fondamentale et appliquée soutenu par Aïssatou Sow Ndoye en juillet 2014. Il y aussi la thèse de Doctorat d’Etat de pharmacie soutenu par Salif Cissé en août 2014. Le Pr Touré a également encadré, en 2015, des recherches sur « l’évaluation de la stratégie de prévention vers une élimination de la transmission mère-enfant du Vih au Sénégal ». « L’évaluation de la pipette sérologique et son application dans l’efficacité virologique des enfants infectes par le Vih en milieu décentralisé (EnPRISE) », figure aussi dans la panoplie des travaux qu’elle a eu à encadrer en termes de recherches scientifiques à l’Ucad.

Ndèye Coumba Touré Kane est aussi membre de plusieurs organisations internationales de recherche. On peut citer parmi celles-ci, l’Association des internes et anciens internes des hôpitaux de Dakar, une structure affiliée à la Société médicale d’Afrique de langue française. Elle est aussi membre du Réseau africain de recherche sur le Sida et de la Société africaine de chimiothérapie et de microbiologie. Evaluateur de résumés scientifique dans les conférences internationales, le nouveau recteur de l’Ussein a participé aussi à l’édition de plusieurs journaux scientifiques.

Seydou Prosper SADIO
LESOLEIL

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here