Décès du metteur en scène Jean-Pierre Leurs: Exit un témoin de l’âge d’or du théâtre sénégalais

0
213

Grand Prix du président de la République pour les arts, le metteur en scène Jean-Pierre Leurs est décédé, hier. La disparition de ce membre fondateur du Théâtre national Daniel Sorano plonge le monde culturel dans la tristesse et la consternation.

Le défunt a marqué son art. Son nom apparaît dans beaucoup de génériques de films et de pièces de théâtre sénégalais. L’artiste fut un témoin de l’âge d’or du quatrième art sénégalais. Dans les années 1960, Jean-Pierre Leurs va assurer les premiers rôles dans cet art. En 1965, au Festival de Narbonne, il monte une pièce sur les œuvres poétiques de Léopold Sédar Senghor qu’il intitula «Chants du nègre, Chants du monde». À travers cette magnifique pièce, il décroche son premier prix. La carrière de Jean-Pierre Leurs semble étroitement liée au Théâtre Daniel Sorano où il a travaillé avec Maurice Sonar Senghor qui s’est révélé être son oncle direct.

I.BA
LESOLEIL

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here