Soutien aux impactés du Covid : 60 millions divisent l’Arcots

0
314

Les artistes de la section Arcots Guédiawaye décident de traîner en justice leur président, Pape Faye, et Leyti Fall, le Trésorier général.

La Section départementale de Guédiawaye de l’Association des comédiens de théâtre du Sénégal (Arcots) est très remontée contre le président national, Pape Faye, Lébou Ndoye, le Secrétaire général, ainsi que le Trésorier général, Leyti Fall. En rencontrant la presse locale hier, le secrétaire administratif, Abdou Karim Mbaye, a égrené les griefs que lui et les membres de l’Arcots nourrissent contre leurs responsables. «Le chef de l’Etat a octroyé 3 milliards de francs Cfa pour les secteurs de l’art et de la culture. La structure Arcots avait bénéficié de 60 millions de francs Cfa. Lorsque le Bureau national a retiré la somme, les membres du bureau nous ont fait savoir que cet argent était destiné à un projet appelé Deukendo vivre avec le virus. Et que les 40 millions seront injectés dans ce projet. Mais c’est faux. Lorsque nous avons interpellé les autorités, particulièrement le ministre, ce dernier nous a fait savoir que cet argent n’était pas destiné à un projet, c’est plutôt une aide pour les artistes», renseigne ce dernier avec des documents en main. «Lorsque le bureau a senti que son plan avait échoué, ils ont décidé d’appeler les président régionaux pour procéder à la distribution. Et le gros scandale, c’est que lorsque Pape Faye, Leyti Fall et Lébou Ndoye ont fini de faire le dispatching au niveau national, seulement 19 millions ont été distribués sur les 60 millions de francs Cfa. Maintenant où sont passés les 41 millions de francs Cfa ? Nous interpellons Pape Faye qui est le président national, Leyti Fall, Trésorier général, et Lébou Ndoye qui est le Secrétaire général. Mieux cet argent qu’ils ont distribué, pour vous dire, ils ne sont pas bénéficiaires parce qu’ils sont inscrits à la Sodav (Société sénégalaise du droit d’auteur et des droits voisins)», fulmine M. Mbaye.
Au cours des discussions avec la presse, les artistes-comédiens de Guédiawaye ont fermement condamné le comportement de leurs responsables. «Plus de 20 personnes aujourd’hui sont zappées. Nous n’allons pas nous laisser faire. Qu’ils justifient les dépenses. Mais depuis que nous les avons interpellés à ce sujet, tous ont disparu. Et aucun d’entre eux n’a jugé bon de nous donner une explication convaincante», indiquent les comédiens.
Décidés à connaître le fin mot de l’histoire, les comédiens menacent de porter l’affaire devant la justice. «S’ils ne veulent pas apporter des preuves, nous avons décidé d’aller en justice. Nous allons porter plainte contre le président et le trésorier pour abus de confiance et détournement d’objectif. Et une fois devant le juge, nous auront les explications que nous voulons. Il faut que cette affaire soit clarifiée. Et nous profitons de cette occasion pour leur rappeler que leur mandat est fini. Et pour les prochaines élections du bureau, nous voulons la transparence et pas comme la dernière fois où ils avaient monté leur bureau avant de nous informer.»
Interpellé sur ces accusations, Leyti Fall assure au téléphone que le Bureau national de l’Arcots va apporter sa réponse dans les prochains jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here