Meghan Markle accusée d’avoir organisé de fausses paparazzades

0
147

Alors que Meghan Markle et le prince Harry dénoncent régulièrement leur hypermédiatisation et n’hésitent pas à utiliser les grands moyens pour protéger leur vie privée, l’ex-actrice américaine est aujourd’hui accusée d’avoir organisé de fausses paparazzades avant de rencontrer le prince et d’intégrer la famille royale.

Dans le bouquin “Finding Freedom”, consacré à l’émancipation du couple royal, les journalistes Omid Scobie et Carolyn Durand affirment que Meghan Markle aurait organisé de fausses paparazzades et transmis des informations à la presse lorsqu’elle tournait la série “Suits”.

Ces révélations sont assez embarrassantes pour l’ancienne actrice américaine et le prince Harry, qui poursuivent notamment en justice le Mail on Sunday pour atteinte à la vie privée. Jeudi dernier, ils ont également porté plainte à Los Angeles contre un ou plusieurs paparazzis qu’ils accusent d’avoir photographié à leur insu leur jeune fils Archie dans leur jardin.

Cependant, “si Meghan a occasionnellement organisé des paparazzades ou transmis des informations à la presse, elle a fait tout ce qui était en son pouvoir pour protéger le secret de sa relation avec le prince”, ajoutent les auteurs.

“Elle savait que le fait de garder les choses sous silence signifiait qu’ils pouvaient apprendre à se connaître sans pression et sans les autres soucis causés par les journalistes qui couvraient leur histoire d’amour naissante”.

Malgré leurs efforts pour garder leur relation secrète, des rumeurs ont rapidement fait la Une des journaux et ont fasciné les fans du monde entier. Leur histoire a finalement été rendue publique en octobre 2016, alors qu’ils se trouvaient tous les deux à Toronto, au Canada. “Le lendemain, Meghan avait des sentiments doux-amers. D’une part, elle était déçue que leur secret ait été dévoilé”. Mais les auteurs ajoutent qu’il y avait “aussi une part d’elle qui était soulagée”.

7/7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here