Donald Trump: “J’ai fait beaucoup plus pour les minorités qu’Obama”

0
319

Vendredi, le président des États-Unis s’est brièvement entretenu avec des journalistes avant de quitter la Maison Blanche pour Tampa, en Floride, lorsqu’on lui a demandé sa réaction aux récents commentaires de M. Obama concernant l’administration et la répression des élections.

“Il a fait du mauvais travail pour les minorités, j’ai fait beaucoup plus pour les minorités que lui et si vous regardez nos chiffres avant l’arrivée de la pandémie, ces chiffres reviendront bientôt, vous verrez que j’ai fait un bien meilleur travail qu’Obama, de loin, pour les Afro-Américains, pour les Américains d’origine asiatique, pour les femmes, pour n’importe quel groupe que vous regardez, bien mieux qu’Obama.” a déclaré Donald Trump.

M. Trump a étayé ses dires en faisant référence aux taux de chômage avant que la pandémie ne frappe.

Le taux de chômage chez les Noirs américains a atteint 16,7 % depuis l’apparition du coronavirus, et les communautés de couleur ont été touchées de manière disproportionnée par la pandémie.

Alors que le président affirme que les chiffres d’avant la pandémie “seront bientôt de retour”, les taux ont atteint des niveaux historiques tout au long de la pandémie, avec environ 32 millions de personnes recevant actuellement une aide au chômage.

Les propos de Donald Trump s’inscrivent dans un contexte de troubles civils nationaux continus dans le pays après la mort de George Floyd, avec des protestations contre le racisme systémique et la brutalité policière qui ont éclaté dans les 50 États.

De jeunes manifestants tiennent leurs poings en l’air lors d’une marche de Black Lives Matter le 1er août 2020 à Portland, Oregon.

Les manifestations en cours ont été accueillies par des forces fédérales militantes afin de tenter de réprimer les troubles. Des vidéos montrant la police en train de battre et de gazer les manifestants, de frapper les gens avec des voitures et de harceler et d’attaquer les journalistes ont été largement diffusées en ligne depuis le début.

Vendredi, M. Trump a menacé les manifestants de Portland de recourir à une “force offensive très forte” alors que le gouvernement fédéral et les habitants continuent de s’affronter dans la ville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here