Ziguinchor : Des milliers de moutons attendent désespérément preneurs au lendemain de la Tabaski

0
173

Après la célébration de l’Aïd El Adha appelée « Tabaski » dans la région de Ziguinchor, l’inspecteur régional de l’élevage tire un « bilan positif » de cette fête du sacrifice. Dr Evariste Bassène, qui a fait état d’un « reliquat de 3000 moutons qui attendent encore des clients », venait de visiter le foirail des petits ruminants au quartier Alwar de Ziguinchor.

Pour lui, en effet, « nous attendions dans la région de Ziguinchor un total de vingt-trois mille moutons et heureusement nous en avons reçus avec un surplus de mille moutons ».

A l’en croire, « c’est vrai que nous attendions dix-neuf camions et que le dernier n’a pas pu venir, mais nous savons aussi que des éleveurs taisent le nombre exact de moutons qu’ils transportent en déclarant un chiffre inférieur pour éviter certaines dépenses ; c’est la raison pour laquelle nous avons atteint un tel nombre ».

Assane Aïdara, l’un des notables des éleveurs venus de la Mauritanie, qui a apporté à lui seul 2023 moutons, a apprécié « les bonnes conditions » dans lesquelles ils ont été « reçus et sécurisés par les autorités régionales de Ziguinchor ».

Sa seule préoccupation, selon lui, « c’est qu’on nous donne des documents nous permettant de rentrer sans problèmes chez nous avec nos moutons restants ; nous souhaiterions aussi qu’on nous donne des médicaments pour qu’une fois à domicile, nous puissions soigner nos moutons ».

De Youssouf DIMMA, correspondant TerangaNews Ziguinchor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here