Non, les spermatozoïdes ne “nagent” pas pour rejoindre l’ovule

0
341

“Têtards” ou encore “anguilles”, les spermatozoïdes sont souvent comparés à des animaux aquatiques. Les scientifiques pensaient qu’ils se déplaçaient comme tels, en remuant leur queue de gauche à droite. Et pourtant, il semblerait qu’ils se soient trompés.

L’un des premiers microscopes est attribué au néerlandais Antonie van Leeuwenhoek, qui le développe au XVIIe siècle. Il découvre le sperme via ses lentilles de verre fondu, meulé et poli et le décrit comme une “animalcule vivante” avec une “queue, qui, en nageant, fouette l’eau d’un mouvement reptilien, comme une anguille dans l’eau”, comme l’explique Business Insider. Une vision qui n’a pas changé depuis, car les chercheurs et leurs microscopes modernes avaient fait les mêmes observations.

Voici à quoi ressemble l’illusion de la “nage” des spermatozoïdes vue du dessus, avec un microscope en deux dimensions:

Mais, dans une étude publiée le 31 juillet dernier sur Science Advances, une équipe de scientifiques anglais et mexicains a mis au jour, grâce à une nouvelle technologie 3D, l’erreur de leurs confrères jusqu’alors. En reconstituant les mouvements, très rapides, de la queue des spermatozoïdes, qui mesure à peine la moitié de la largeur d’un cheveu, ils ont découvert qu’elle était en fait bancale. Ainsi, elle ne peut se tortiller que d’un côté, et dans un seul sens.

Une découverte majeure pour l’infertilité masculine
Les spermatozoïdes “roulent” donc pour aller vers l’avant, d’une façon similaire à celle que les loutres utilisent pour se déplacer dans l’eau, sous forme d’une impulsion à la manière d’un tire-bouchons. Ils compensent leur déséquilibre “en créant la symétrie via l’asymétrie”.

En réalité, les spermatozoïdes tournent comme des toupies:

Cette découverte n’a été possible qu’avec l’aide d’une caméra capable d’enregistrer plus de 55.000 images par seconde, car la queue d’un spermatozoïde est capable de battre plus de 20 fois par seconde. Elle pourrait permettre de grandes avancées dans le milieu…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here