Cité Soleil et environs : 50 000 personnes connectées au réseau d’assainissement

0
223

Le ministre de l’Assainissement et de l’Eau, Serigne Mbaye Thiam, a réceptionné les ouvrages d’assainissement de la Cité Soleil et environs. Estimés à plus de 11 milliards de FCfa, ceux-ci permettront à 50 000 personnes de ne plus vivre l’angoisse des inondations à chaque hivernage.

Ouf de soulagement pour les populations de la Cité Soleil et environs. Celles-ci ne vivront plus des moments d’anxiété à cause des inondations. L’hivernage était synonyme d’angoisse, d’anxiété dans ce quartier et d’autres. Depuis quelques années, l’Etat du Sénégal a entrepris de réaliser des ouvrages d’assainissement dans ce quartier et dans d’autres de la commune de Dalifort. Hier, le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, a procédé à la réception officielle de la station de pompage des eaux usées et pluviales de ladite cité, en présence du maire de Dalifort, Idrissa Diallo, des délégués de quartier et des populations. M. Thiam a indiqué que ces ouvrages d’assainissement, dont le coût est estimé à 11, 9 milliards de FCfa, changeront positivement la vie de centaines de ménages personnes qui résident dans la commune de Dalifort. Outre les résidents de la Cité Soleil, des familles de la commune de Hann Bel Air seront également impactées. « Au total, 50 000 personnes seront connectées au réseau d’assainissement des eaux usées et pluviales », s’est félicité le ministre. Plus exactement, il s’agit de 28 000 personnes dans la commune de Dalifort et 22 000 à Hann Bel Air.

Le ministre a rappelé que le projet d’assainissement de la Cité Soleil et environs a été financé par l’Etat du Sénégal, avec le concours du Fonds de l’Opep et de la Badea. Il comprend trois composantes : la première composante assainissement-eau usée a permis de réaliser plus de 31 kilomètres de réseau de collecte et d’évacuation des eaux usées grâce à deux stations de pompage et 2.760 branchements à l’égout. La deuxième composante concerne les eaux pluviales sur un réseau de 5,8 kilomètres. Elle a amélioré le dispositif existant. La troisième composante est la voirie, qui a permis de doter la commune de Dalifort de voiries secondaires et principales en pavé sur un linéaire de 13,2 kilomètres. « Ce qui fait environ 70 000 m2 de pavé sur les voiries principales et secondaires. A côté de ces voiries secondaires et principales, le projet d’assainissement de la Cité Soleil a permis de poser 45 500 m2 de pavés autobloquants sur les trottoirs », a détaillé le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, qui a invité les populations à en faire un bon usage. « Ce réseau est le vôtre. S’il connait des difficultés de fonctionnement, ce sont les populations qui vont le ressentir directement », a-t-il lancé.

Le maire de Dalifort, qui s’est félicité des ouvrages, a rendu un hommage au Président de la République parce que, selon lui, les communes n’ont pas les moyens de construire de telles infrastructures. « Nous sommes une commune heureuse parce qu’en l’espace de cinq ans, nous avons bénéficié de 33 kilomètres de pavé », a déclaré Idrissa Diallo. Il a exhorté également les populations à veiller à la bonne utilisation du réseau. Au nom des populations, El Hadji Mame Cor Fall a remercié les autorités. Il a promis que les populations veilleront à l’entretien des ouvrages.

La Cité Soleil était confrontée depuis plus de trente ans à des problèmes d’inondations. L’eau y séjournait presque toute l’année. Une situation qui avait poussé certains à vendre à vil prix leur maison. Au lancement des travaux, les populations avaient produit un mémorandum pour remercier les autorités qui venaient de répondre favorablement à une vieille doléance.

Eugène KALY
LESOLEIL

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here