Washington sanctionne onze dirigeants hongkongais, dont la cheffe de l’exécutif

0
283

Washington a annoncé vendredi des sanctions à l’encontre de onze dirigeants hongkongais, dont la cheffe de l’exécutif Carrie Lam, accusés de chercher à restreindre l’autonomie du territoire ainsi que “la liberté d’expression ou de réunion” de ses habitants.

“Les États-Unis soutiennent le peuple de Hong Kong et nous utiliserons nos outils et nos autorités pour cibler ceux qui portent atteinte à son autonomie”, a déclaré le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin dans un communiqué.

Chris Tang, commissaire des forces de police hongkongaise, et Teresa Cheng, secrétaire à la Justice, sont aussi visés par les sanctions. Celles-ci gèlent leurs actifs aux États-Unis et imposent de sévères restrictions aux transactions commerciales avec eux.

Le mois dernier, le président américain Donald Trump avait signé une loi autorisant l’imposition de sanctions aux personnes impliquées dans les efforts de Pékin de “supprimer l’autonomie de Hong Kong”.

“Violation des droits des habitants de Hong Kong”

Cette décision intervient dans un contexte de tensions grandissantes entre la Chine et les États-Unis, incluant une guerre commerciale, notamment sur les entreprises technologiques.

Les États-Unis dénoncent la reprise en main musclée de la Chine sur l’ex-colonie britannique, pourtant censée jouir d’une large autonomie jusqu’en 2047 en vertu du principe “Un pays, deux systèmes”.

La loi sur la sécurité nationale, imposée fin juin par Pékin à Hong Kong, “a non seulement sapé l’autonomie de Hong Kong, mais a également violé les droits des habitants de Hong Kong, permettant aux services de sécurité de la Chine continentale d’opérer en toute impunité dans la région”, selon le Trésor américain.

Cette loi, imposée en réponse aux mois de manifestations de 2019, qui étaient sans précédent depuis la rétrocession en 1997, est dénoncée par le camp pro-démocratie comme un instrument légal pour étouffer toute dissidence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here