Virus du 3e mandat: “Il y a trois facteurs explicatifs de cette propension…”, selon Momar Diongue

0
322

“Il y a trois facteurs explicatifs de cette propension des dirigeants africains à aller vers un 3ème mandat ou même une présidence à vie”, estime le journaliste et analyste politique, Momar Diongue sur Sud Quotidien.

Premier facteur…

Pour le premier facteur, Momar Diongue déclare :”quand vous gérez de façon autocratique le pouvoir, vous brimez la démocratie dans votre pays, vous êtes sans pitié, sans rémission contre vos adversaires politiques, allant même jusqu’à les emprisonner. Par crainte de représailles après votre départ à la tête du pouvoir, vous êtes plutôt tenté de vous accrocher autant que possible au pouvoir”.

Deuxième facteur…

D’après l’analyste politique, le deuxième facteur est que: “quand vous gérez les deniers publics comme votre propre argent, quand vous vous permettez toutes les libéralités et tous les écarts de gestion des deniers qui vous sont confiés, vous savez bien évidement que vous et votre entourage pouvez faire l’objet de poursuites judiciaires une fois que vous allez perdre le pouvoir. C’est ce qui vous incline à vous accrocher”.

Troisième facteur…

“Quand vous gérez votre pays et que vous laissez votre famille ou votre ethnie participer à la gestion des affaires publiques, vous les exposez à un certain nombre de malversations ou de gestion non orthodoxe. Quand vous impliquez également les gens de votre ethnie dans la gouvernance, ils considéreront que c’est leur plein droit d’en faire ce qu’ils veulent et à partir de ce moment-là, vous serez tenté de garder le pouvoir”, ajoute Momar Diongue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here