Nigeria: grève illimitée des internes des hôpitaux publics

0
151

Les médecins internes des hôpitaux publics du Nigeria ont entamé lundi une grève illimitée pour exiger une hausse de leurs salaires, une meilleure couverture sociale et l’amélioration de leurs conditions de travail, a annoncé leur syndicat.

“Nous avons lancé le mouvement aujourd’hui”, a affirmé à l’AFP Aliyu Sokomba, le président de l’Association nationale des internes hospitaliers (Nard), qui représente quelque 40% des quelque 40.000 médecins internes nigérians.

Les personnels en charge du traitement des cas de Covid-19 vont rejoindre le mouvement cette fois-ci, a-t-il souligné.

“Il n’y aura aucune exception”, a-t-il affirmé.

Le leader syndical a rappelé que les revendications des grévistes étaient les mêmes depuis longtemps: établissement d’une assurance-vie, hausses des salaires, paiement des arriérés de salaires, ainsi que l’amélioration générale des conditions et des équipements de travail.

“Ce sont toujours les mêmes problèmes, nous avons des arriérés de salaires datant de 2014, 2015 et 2016 qui auraient dû être réglés depuis longtemps”, a-t-il expliqué.

“C’est une grève illimitée”, a souligné Aliyu Sokomba, qui ne sera levée que lorsque les revendications auront été satisfaites.

Les grèves dans le secteur hospitalier sont fréquentes au Nigeria, dont les services de santé souffrent d’un manque notoire de financement.

En juin, le Nard avait lancé un mouvement de grève d’une semaine pour protester contre l’insuffisance des équipements fournis aux personnels en charge du traitement des cas de Covid-19.

Pays de plus de 200 millions d’habitants, le Nigeria a enregistré plus de 55.000 cas de Covid-19, qui ont fait officiellement 1.057 morts.

AFP
© 2020 AFP
Mise à jour 07.09.2020 à 14:00

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here