Nuit d’émeute en Colombie après la mort d’un homme lors d’une bavure policière

0
153

En Colombie, de violentes émeutes ont éclaté ce mercredi 9 septembre au soir dans la capitale Bogota et dans d’autres régions du pays après ce qui s’apparente à une grave bavure policière. Mercredi matin, un Colombien est mort après avoir reçu des décharges électriques répétées de la part de deux policiers qui l’immobilisaient au sol.

La scène, filmée par un témoin et diffusée sur les réseaux sociaux, a choqué l’opinion publique colombienne. Les images sont en effet d’une grande violence. On y voit Javier Ordonez, un avocat quadragénaire père de deux enfants, ventre à terre, immobilisé par deux policiers agenouillés sur son dos qui lui administrent au moins 10 longues décharges avec leurs pistolets à impulsions électriques. Aux cris de la victime se mèlent ceux des témoins : tous supplient les policiers d’arrêter.

Ce qui s’est passé avant et après cette scène reste flou. Javier Ordonez est amené au commissariat, puis quelques heures plus tard à l’hôpital où les médecins n’ont pu que constater son décès.

La classe politique colombienne, de la maire de Bogota jusqu’au président Ivan Duque, a unanimement dénoncé ce drame. Une enquête a été ouverte contre les deux policiers.

Pourtant le soir venu, des milliers de Colombiens sont sortis dans les rues à travers tout le pays pour protester contre ce nouveau cas de violence policière. Les manifestations ont tourné à l’émeute. Dans des affrontements entre protestataires et forces de l’ordre, cinq personnes ont été tuées la nuit dernière et 80 autres blessées, dont 30 policiers. Au total, 53 commissariats ont été vandalisés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here