Le créateur du scroll infini sur smartphone cherche aujourd’hui des parades à son invention

0
100

Son invention a révolutionné votre usage du smartphone pour vous rendre encore plus accro. Il s’appelle Aza Raskin. Depuis, il a calculé combien son “infinite scrolling” avait fait perdre de temps à l’humanité.

Le résultat l’a effaré… Pour se racheter, l’ingénieur a confié à “Envoyé spécial” quelques astuces pour décrocher du téléphone portable.

C’est un geste du pouce qui n’a pas de fin. Il vous rend addict parce que vous êtes incapable de dire si vous le répétez depuis cinq minutes ou depuis deux heures… C’est lui qui fait défiler les pages Facebook, Twitter, ou Instagram sur votre écran, sans aucune limite, comme si elles venaient d’un puits sans fond. C’est le scroll infini, en anglais infinite scroll (ou scrolling).

Temps perdu pour l’humanité : “l’équivalent de 200 000 vies par jour”

Ce geste familier à tous les utilisateurs de smartphone n’est pas né avec leur objet fétiche. Avant 2006, il fallait appuyer sur l’onglet “Page suivante” pour la faire apparaître. Cet infinite scroll, c’est Aza Raskin, un ingénieur américain, qui l’a inventé. Pour “Envoyé spécial”, les journalistes Yvan Martinet et Yann Moine l’ont rencontré chez lui, à San Francisco.

Aujourd’hui, Aza Raskin compare son invention à un verre qui se remplirait sans cesse par le fond, nous faisant boire “beaucoup, beaucoup plus”. Il y a un an, confie-t-il, il a calculé combien son idée géniale avait fait perdre de temps à l’humanité. Et le résultat l’a effrayé : “En durée, affirme-t-il, c’est l’équivalent de 200 000 vies par jour !”

Il travaille actuellement à un “anti-infinite scroll”

L’ingénieur travaille actuellement à défaire ce qu’il a fait, en mettant au point un procédé “anti-infinite scroll”. Sa prochaine trouvaille devrait ralentir le flux à mesure que l’on fait défiler les pages.

Le “repenti” a aussi partagé quelques “réflexes à adopter” pour être moins esclave de son téléphone. D’abord, interdire les notifications autres que les messages provenant d’un être humain. Ensuite, faire basculer son écran en noir et blanc parce que “sans couleurs, il est nettement moins attractif”. Il conseille aussi de retirer les applis de votre écran d’accueil. Votre cerveau sera ainsi moins sollicité par les petites bulles rouges qui vous font vous dire “Tiens, j’ai une alerte !”…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here