Les drogués du numérique

0
105

L’abus d’écrans met-il notre cerveau en danger ? Aux Etats-Unis, des scientifiques ont déjà fait une première découverte : le cortex, c’est-à-dire la matière grise, diminuerait plus rapidement chez les enfants qui utilisent beaucoup les écrans. “Envoyé spécial” a enquêté.

L’abus d’écrans met-il notre cerveau en danger ? Y a-t-il un risque pour notre santé mentale ? A Austin, au Texas, une clinique spécialisée dans l’addiction accueille depuis deux ans des “drogués du numérique”.

Comme Denton, 23 ans, qui passait plus de 10 heures par jour à jouer à des jeux et à regarder des vidéos. Ses parents inquiets ont déboursé 18 000 euros pour cette cure de désintoxication. Au programme pendant deux mois : sevrage, séances de psychothérapie et ateliers en plein air pour se reconnecter avec le monde réel.

Une vaste étude scientifique

A Tulsa, en Oklahoma, deux chercheurs, éminents spécialistes en neurologie, participent à la plus vaste étude jamais réalisée sur les effets des écrans. Partout aux Etats-Unis, 11 000 enfants vont être suivis de 9 ans à 19 ans afin de mesurer l’impact de l’usage des smartphones et tablettes sur leur cerveau. Ces scientifiques ont déjà fait une première découverte explosive : le cortex, c’est-à-dire la matière grise, diminuerait plus rapidement chez les enfants qui utilisent beaucoup les écrans !

Une enquête de Virginie Vilar, Antoine Husser et Marielle Krouk diffu
FRANCEINFO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here