Condamné à 4 ans dont 2 ferme : Pourquoi Lamine Diack n’ira pas en prison !

0
193

IGFM – L’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), Lamine Diack, a été déclaré coupable de corruption et condamné à 4 ans dont 2 ferme. Toutefois, il n’ira pas en prison, le juge n’ayant pas décerné un mandat de dépôt à son encontre.

Lamine Diack est assigné en résidence surveillée depuis plus de 5 ans en France. Et il a été condamné ce mercredi à 4 ans dont 2 ans ferme. Nombre de personnes ont vite pensé que sa condamnation purge déjà le temps passé en résidence surveillée. Ce qui n’est pas le cas. En effet, en France, ce qui peut être considéré comme une détention préventive, c’est le port du bracelet électronique ou le placement sous contrôle judiciaire. Ce qui n’a pas été le cas pour Lamine Diack.

Toutefois, il n’ira pas en prison de sitot. Lamine Diack s’étant présenté devant le tribunal hier libre, le juge qui a prononcé le verdict lui aurait décerné un mandat de dépôt sur l’audience s’il voulait qu’il soit en prison en attendant la suite de la procédure. Ne l’ayant pas fait, il faut que la condamnation soit définitive, c’est à dire que toutes les voies de recours (appel, cassation) soient épuisées pour que le Procureur, chargé de l’exécution de la peine, puisse demander sa conduite en prison. On en est pas encore arrivé là.

Dès le prononcé du verdict ce mercredi, Lamine Diack, via ses avocats, a annoncé qu’il allait interjeter appel. L’appel étant suspensif, il est toujours considéré comme un innocent tant que la peine qui lui a été infligée hier n’est pas confirmée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here