NAUFRAGE ILES DE LA MADELEINE – Un an après, c’est le statu quo

0
147

Il y a un an, le Sénégal se réveillait dans l’émoi. Une excursion au large de l’îlot Sarpan avait viré au drame. Bilan : quatre morts, trois portés disparus et 37 rescapés (blessés ou traumatisés). L’enquête annoncée n’a donné aucune suite.

Le drame a eu lieu, le lundi 16 septembre 2019. Quatre Sénégalais avaient perdu la vie, dans le naufrage d’une pirogue, au large des îles de la Madeleine : Deux agents du parc national des îles de la Madeleine, une jeune femme et un enfant de 2 ans. Trois autres n’ont jamais été retrouvés. Sous l’effet des pluies diluviennes et de la houle, l’embarcation transportant des dizaines de Sénégalais et d’Européens n’avait pu ramener les excursionnistes.

Sur les réseaux sociaux, les questions et les expressions d’indignation avaient fusé de partout. Soixante-douze heures après le drame, les autorités avaient annoncé l’ouverture d’une enquête et la fermeture du site aux visiteurs.

Un an après, l’île est toujours fermée, mais l’enquête est au point mort. Nos tentatives pour joindre les autorités compétentes ont été vaines. Le directeur des Parcs nationaux n’a pas voulu se prononcer sur la question.

Ce drame a réveillé de douloureux souvenirs relatifs au naufrage du bateau ‘’Le Joola’’, le 26 septembre 2002. Pourtant, en octobre 2018, l’équipage de l’île demandait aux autorités des moyens de transport sûrs pour la traversée. A l’époque, Adja Aissatou Sy, Coordonnatrice de la Cellule de communication du ministère de l’Environnement et du Développement qui avait à sa tête Mame Thierno Dieng, avait promis que la Direction des parcs nationaux allait prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des visiteurs.

Visiblement, rien n’a été fait.

ENQUETEPLUS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here