COVID 19 – une directive publiée par l’administration Trump contre l’avis des scientifiques

0
114

Aux États-Unis, l’administration Trump aurait forcé la principale agence fédérale de santé publique à publier fin août une directive sur le coronavirus allant à l’encontre de ce qu’elle pensait. Et la directive était pour le moins controversée, puisqu’elle demande de ne pas tester les gens qui ont été en contact avec des malades s’ils ne présentent pas de symptômes.

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, les CDC, avaient été très critiqués fin août pour avoir sur leur site internet recommandé moins de tests au moment où précisément la plupart des experts demandaient plus de tests pour enrayer la progression de la pandémie.

Le New York Times a enquêté, et en s’appuyant sur les témoignages – anonymes – de responsables de ces centres ainsi que sur des documents internes, le journal affirme aujourd’hui que la recommandation a été en fait réécrite par la Maison Blanche et le ministère de la Santé, pour être ensuite publiée sur le site des CDC en « passant outre la procédure stricte de révision scientifique en vigueur à l’agence », et contre l’avis de plusieurs de ses responsables, qui auraient fait état de « sérieuses objections ».

D’autant que selon l’un des scientifiques interrogés, le document contient des erreurs élémentaire. Il parle notamment de « tester les gens au Covid-19 », c’est-à-dire à la maladie et non au virus qui la cause.

Mais le gouvernement a présenté la directive comme conçue par les CDC et avec l’aval de leur directeur. Une révélation qui intervient alors que dernières semaines l’Agence américaine des médicaments et les CDC sont accusés de céder aux pressions de Donald Trump et à son désir de relancer l’économie.

Le Covid-19 a fait presque 200 000 morts aujourd’hui dans le pays

SOURCE RFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here