Migrants : la belle histoire d’Osama Abdul Mohsen

0
166

En 2015, une journaliste hongroise avait fait un croche-pied volontaire à un réfugié syrien qui tentait de fuir avec son fils de 7 ans dans les bras. En quelques jours la vie de cet homme a basculé du bon côté.

En septembre 2015, comme des centaines de réfugiés, Osama Abdul Mohsen et son fils de 7 ans tentent de fuir la police à la frontière hongroise. Dans sa course, une journaliste le fait trébucher délibérément. L’image fait le tour du monde. Osama continue sa route sans se douter que ces quelques secondes vont changer le cours de sa vie.

Coach éphémère
Touché par son histoire, le président du Centre national des entraîneurs de football d’Espagne décide de lui offrir un job. Un rêve pour Osama qui entrainait une équipe de première division dans son pays natal, la Syrie. Une fin heureuse en apparence. Deux ans plus tard, Osama et son fils vivent toujours dans l’appartement qui leur avait été attribué. Mais Osama n’est plus entraîneur. La langue était une barrière. Lui et son fils ont donc suivi des cours, mais le plus dur c’est l’éloignement avec leur famille. Si Osama a réussi à faire venir son fils aîné en Espagne en 2016. À l’époque, sa femme et sa fille étaient toujours bloquées en Turquie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here