Souleymane Teliko: “Le ministre ne peut pas m’intimider”

0
167

Le Président de l’union des magistrats du Sénégal (UMS), le Juge Souleymane Teliko assimile sa convocation par l’Inspection Générale de l’Administration de la Justice, à une tentative d’intimidation qui porterait la signature du ministre de tutelle.

En réalité, c’est une tentative d’intimidation. Mais, le ministre ne peut pas m’intimider et il ne peut intimider aucun magistrat. Tout ce qu’il aura réussi aujourd’hui, c’est fédéré les magistrats autour de l’UMS, qui est devenue une institution qu’il faut respecter. Même les acteurs de la société civile sont venus se ranger du côté des magistrats.», a martelé le juge Teliko, après son face-à-face avec les enquêteurs de l’IGAJ.

Il a également botté en touche le motif servi par l’IGAJ pour justifier sa convocation. Selon lui, l’affaire Khalifa Sall n’est qu’un prétexte, car la vraie raison de sa convocation reste l’interview qu’il avait accordée au Journal les échos.

A l’en croire, le ministre a saisi Igaj, le 21 Août, le jour où l’interview a été publiée par le journal les échos. Alors que son intervention sur l’affaire Khalifa Sall a eu lieu le 12 juillet. Du coup, pour lui, s’ils ont attendu tout ce temps, c’est qu’ils n’avaient jamais eu l’intention de le convoquer et c’est l’interview qui déclenché leur colère.

SOURCE APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here