États-Unis: six officiers du renseignement russe inculpés pour des cyberattaques mondiales

0
208

Six pirates informatiques issus du renseignement militaire russe ont été inculpés, le 19 octobre, par la Cour fédérale de Pittsburgh aux États-Unis. La mise en accusation décrit, sur 50 pages, les attaques informatiques perpétrées au cours des cinq dernières années par ces hommes, dont celles contre La République en Marche en 2017.

C’est la série d’attaques informatiques la plus destructrice jamais attribuée à un seul groupe de hackers, selon la justice américaine. Ces six pirates informatiques qui ont entre 27 et 35 ans, sont accusés d’avoir mené leurs opérations entre 2015 et 2019 au bénéfice de la Russie.

La liste des accusations est longue. D’après l’acte d’inculpation, les hackers ont d’abord lancé une attaque contre un réseau électrique ukrainien, ce qui a privé la population de chauffage en plein hiver.

Ils sont aussi accusés d’avoir mené sept attaques contre le parti du président français Emmanuel Macron, La République en Marche, quelques jours avant l’élection présidentielle de 2017. Des milliers de documents internes avaient fuité sur internet à l’époque.

Ces pirates informatiques seraient aussi responsables de la campagne de hameçonnage qui avait visé les Jeux olympiques d’hiver en Corée du Sud en 2018. Les athlètes russes n’avaient pas pu participer en raison d’accusations de dopage.

Mais l’action américaine reste symbolique. Les six agents ne risquent pas grand-chose étant donné qu’aucun d’eux ne se trouve sur le sol américain.

SOURCE RFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here