Caricatures : Erdogan s’en prend aux “vauriens” de “Charlie Hebdo” pour l’avoir caricaturé

0
191

Le journal satirique s’est attiré la colère de la Turquie après la une de mercredi, montrant le président turc une bière à la main soulevant le niqab d’une femme.

 Ankara va prendre des mesures contre le journal. La Turquie a annoncé mercredi qu’elle allait prendre des mesures “judiciaires et diplomatiques” après la publication par l’hebdomadaire satirique français d’une caricature du président Recep Tayyip Erdogan. “Les actions judiciaires et diplomatiques nécessaires seront entreprises contre ladite caricature”, a déclaré la direction de la communication de la présidence turque dans un communiqué en français, dans un contexte de tensions croissantes entre Ankara et Paris.

Prudence pour les ressortissants français en Turquie. Le ministère des Affaires étrangères appelle les ressortissants français à la prudence, dans les pays du monde musulman, où des manifestations ont lieu contre la France. Franceinfo a recueilli les témoignages de plusieurs Français en Turquie, entre sérénité et légère inquiétude.

François Hollande s’interroge sur la présence de la Turquie dans l’Otan. “Les comportements agressifs de la Turquie posent le problème de [sa] présence dans l’Alliance atlantique”, a déclaré François Hollande, l’ancien président de la République, invité de la matinale de franceinfo. “Cette question ne peut plus être écartée”, a-t-il insisté.

Le match entre Basaksehir et le PSG sur fond de crise diplomatique. Dans ce contexte, le deuxième match de poule de la Ligue des Champions du PSG s’annonce particulièrement tendu, mercredi à 18h55. “C’est le club cher au président Erdogan. Le match doit se jouer à huis clos pour cause de Covid-19. Officiellement, ce n’est que du sport, mais les supporters turcs les plus nationalistes y voient en filigrane un nouveau match Erdogan-Macron”, précise Stéphanie Perez, envoyée spéciale de France à Istanbul.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here