Le représentant des musulmans France regrette ses propos “maladroits”

0
187

Le chef du Conseil français du culte musulman (CFCM), principal interlocuteur des pouvoirs publics français, qui a suscité la polémique en appelant mardi à “encadrer” l’utilisation à l’école des caricatures de Mahomet, est revenu mercredi sur ses propos et déploré une “maladresse”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here