Focus: Zoom sur les partants du gouvernement

0
320

Sept personnalités ont quitté leurs fonctions ministérielles à la faveur du dernier remaniement ministériel intervenu dimanche. Retour sur leurs parcours. 

Maxime Jean Simon Ndiaye, ancien ministre d’Etat, secrétaire général du gouvernement, il est inspecteur général d’Etat, Administrateur civil principal. M. Ndiaye a longtemps cheminé avec le Président de la République, Macky Sall. En 2004, il est nommé conseiller technique du Premier ministre Macky Sall. En 2006, il devient conseiller spécial à la Primature avant d’être promu directeur de cabinet adjoint du Premier ministre. En 2008, il est nommé conseiller spécial du président de l’Assemblée nationale, toujours avec Macky Sall. Il est nommé Secrétaire général de la Présidence de la République le 6 avril 2019 avant de devenir Ministre d’Etat, secrétaire General du gouvernement. Il est remplacé par l’ancien journaliste Abdou Latif Coulibaly.

Makhtar Cisse, ex-ministre du Pétrole et des Energies est formé à l’université Cheikh-Anta-Diop de Dakar, où il obtient un diplôme en droit des affaires. Il a brièvement été avocat avant d’entrer à l’École nationale d’administration et de magistrature (Enam, aujourd’hui ENA). Il sort de l’Ena avec le diplôme d’inspecteur des Douanes. Il gravit les échelons de cette administration jusqu’à en devenir le Directeur général pendant trois ans (entre 2010 et 2013). En juillet 2013, il entre au gouvernement en tant que ministre délégué chargé du Budget dans le gouvernement d’Aminata Touré. Il a également servi pendant huit ans à l’Inspection générale d’État (IGE). Il est remplacé par Sophie Gladima au ministère du Pétrole et des Energies.

Amadou Ba, ex-ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur est inspecteur des Impôts et Domaines. Il a été Chef d’inspection à Dakar Plateau de 1990 à 1992, puis Inspecteur Vérificateur à la Direction des vérifications et Enquêtes Fiscales. M. Ba devient Directeur des Impôts en 2004. En novembre 2006, il est nommé Directeur Général des Impôts et des Domaines. Lors de la formation du gouvernement d’Aminata Touré, le 2 septembre 2013, il est nommé ministre de l’Économie et des Finances, en remplacement d’Amadou Kane. Entre 2019 et 2020, il est ministre des Affaires étrangères. Il est remplacé par Me Aissata Tall Sall.

Aly Ngouille Ndiaye, ancien ministre de l’Intérieur est ingénieur en génie civil diplômé de l’Ecole Polytechnique de Thiès (Promotion 1983-1988). Il complète sa formation à l’Institut de technologie de l’Illinois à Chicago (USA) où il obtient un diplôme de MBA avec une double spécialisation en Finance et en Recherche opérationnelle. Il a été ministre de l’Energie, des Mines et de l’Industrie avant de devenir ministre de l’Intérieur. Il est remplacé par le magistrat Antoine Felix Diome.

Omar Youm est le ministre sortant des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement.  Il est titulaire d’une Maîtrise en droit des affaires de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Omar Youm a dirigé la Société Nationale de Recouvrement. Avocat à la Cour inscrit au tableau de l’Ordre des Avocats de Dakar. Il a occupé les fonctions de ministre de l’Aménagement du Territoire et des Collectivités locales du gouvernement Aminata Touré à partir du 2 septembre 2013, puis ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire et porte-parole du gouvernement Dionne, du 6 juillet 2014 au 22 juin 2015, date à laquelle il devient directeur de cabinet du président de la République sénégalais. Il est remplacé par Mansour Faye au ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement.

Mouhammed Boun Abdallah Dionne, ancien ministre d’Etat, secrétaire général de la Présidence est diplômé de l’Institut d’informatique d’entreprise (IIE), alors rattaché au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) à Paris, grande école d’ingénieurs devenue l’École nationale supérieure d’informatique pour l’industrie et l’entreprise (ENSIIE, rattachée aux Mines-Télécoms). Mahammed Dionne a occupé, de 1997 à 2003, les fonctions de Directeur de l’Industrie au ministère chargé de l’Industrie, puis de Chef du bureau économique du Sénégal à Paris avec rang de ministre-conseiller, de 2003 à 2005, et enfin, de Directeur de cabinet du Premier ministre Macky Sall de 2005 à 2007. En juillet 2007, après l’élection de Macky Sall à la présidence de l’Assemblée nationale du Sénégal, Mahammed Dionne devient son Directeur de cabinet, de 2007 à 2008. Le 6 juillet 2014, Mahammed Dionne est nommé Premier ministre par le président Macky Sall. Il est remplacé par Oumar Samba Ba au poste de ministre d’Etat, secrétaire général de la Présidence.

Ndeye Ticke Ndiaye Diop occupait les fonctions de ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications. Elle est ingénieure en technologies halieutiques. Elle a occupé les fonctions de secrétaire générale auprès du ministère de la Pêche, avant d’être nommée directrice de l’Agence nationale des affaires maritimes du Sénégal (ANAM) en 2017 où elle s’occupe de la mise en œuvre de la politique de l’Etat sénégalais en matière de Marine marchande et des réglementations maritimes nationales. Ndèye Tické Ndiaye Diop devient ministre de l’Economie numérique et des télécommunications en avril 2019. Elle remplaçait Abdoulaye Baldé à ce poste. Yankouba Diattara lui succède à la tête de ce ministère si stratégique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here