Adie/Safru – écosystème digital

0
394

Chargée d’assurer l’aménagement foncier des sites devant abriter les programmes immobiliers de l’Etat et de contribuer aux opérations de rénovation et de restructuration urbaine, la Safru (Société d’aménagement foncier et de rénovation urbaine) compte se doter d’un écosystème digital lui permettant de dématérialiser ses procédures internes.

Ainsi, à travers ce partenariat, Safru bénéficiera de l’appui de l’ADIE pour l’acquisition d’infrastructures réseaux et télécoms, de matériel informatique, de connectivité et de télécoms, de logiciels et d’applications informatiques et géomatiques, de systèmes de gestion électronique du personnel, du matériel et du courrier. En outre, l’ADIE devra assurer l’hébergement et la sécurisation des sites et données de la Safru SA. Elle devra également accompagner sa nouvelle partenaire pour la mise en place d’un site web, les études et la mise place de système de dématérialisation de procédures, la formation et le renforcement des capacités de ses agents et les activités d’assistance, de support et de maintenance.

…‘’Nouvellement créée par le chef de l’Etat, Safru est une société qui a compris l’importance du numérique pour la réussite de ses missions. C’est tout qu’il faut donner à cet accord-cadre de coopération’’, a déclaré le directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) Cheikh Bakhoum. Il a ainsi donné toute son assurance pour accompagner son partenaire. D’ailleurs, estimant que le Sénégal compte avoir une numérisation intégrale du foncier, il a indiqué que le directeur de Safru SA, Maissa Mahecor Diouf, ‘’est en train de dématérialiser la vision du président Sall, surtout dans le domaine foncier’’. Car le président de la République, dit-il, ‘’reste très attaché à la digitalisation du secteur foncier, afin d’éviter les nombreux litiges constatés dans ce secteur. Le président Macky Sall a ailleurs demandé la numérisation du Cadastre’’.

A cet effet, ‘’l’ADIE, en adéquation avec ses missions, est disposée à accompagner toutes les structures œuvrant dans ce sens, afin de renforcer la transparence et l’efficacité dans ce secteur’’. Embouchant la même trompette, Maissa Mahecor Diouf déclare que cette convention ‘’constitue un des soubassements des briques qui soutiendront les murs des futures demeures que le président de la République Macky Sall ambitionne de faire bénéficier à chaque Sénégalais et à chaque Sénégalaise, quel que soit son rang social, à travers le Programme des 100 mille logements. L’urgence et la prégnance de cette demande sociale fort légitime nous oblige à recourir aux procédures et instruments les plus pertinents, techniquement adaptés et financièrement soutenables dans le respect des règles d’éthique et bonne gouvernance’’.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here